Eco et Business › Energie

Cameroun : la Banque mondiale met près de 200 milliards de F pour améliorer la qualité de l’électricité

Une équipe de la Banque mondiale, conduite par le Directeur régional des Programmes Infrastructures de cette institution pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Franz Dress-Gross, a été reçue le 15 septembre 2022 par le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey.

La Banque mondiale (BM) veut accompagner l’Etat du Cameroun dans sa quête permanente des solutions aux problèmes conjoncturels et structurels qui plombent la chaîne de valeur du secteur de l’électricité dans le pays. Ceci à travers la création d’un Programme axé sur les résultats dans le secteur de l’électricité au Cameroun (Pforr).

Selon Franz Dress-Gross, le programme sera financé à hauteur de 195 milliards de F. Il a été mis sur pied pour aider le Cameroun à mettre en œuvre la vision qu’il s’est donné pour le secteur de l’électricité dans la stratégie nationale de développement 2020-2030 (SND 30). Parmi ces objectifs figure l’augmentation de la production électrique.

Le Cameroun voudrait atteindre une production de 5000 MW à l’horizon 2030. Ceci, pour passer de 60% d’accès à l’énergie électrique comme c’est le cas actuellement, à 100% en 2030. De ce fait, le programme va s’articuler autour de la mise en œuvre d’infrastructures permettant la production, le transport et la distribution de l’énergie électrique afin de répondre à la demande domestique (ménages et entreprises) et exporter le surplus de la production vers les pays voisins (Nigéria, Tchad, RCA, etc.)..

Il est surtout question de trouver des solutions pérennes aux contraintes conjoncturelles et structurelles qui affectent la chaîne de valeur du secteur de l’électricité au Cameroun.

 

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé