› Eco et Business

Cameroun: La Cemac et l’Uemoa en concertation à Douala

C’est à la faveur d’un séminaire de sensibilisation sur l’accès aux informations commerciales via le portail www.izf.net

L’hôtel Akwa Palace à Douala a abrité ce jeudi, 23 septembre 2010 un séminaire d’information et de sensibilisation d’ordre commercial sous le thème: «accès aux informations commerciales, économiques et insertions commerciales». Les travaux sont organisés par la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale, Cemac, et l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’ouest, Uemoa, à travers l’association «Investir en Zone Franc», en partenariat avec la chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun. Ce séminaire d’information vient à point nommé, dans la mesure où il participe au renforcement des capacités des opérateurs économiques camerounais, en vue de leur permettre de disposer suffisamment d’atouts pour échanger entre eux et avec le reste du monde, selon Sani Elie, président de la section commerce de la chambre de commerce.

Il est question premièrement pour les opérateurs économiques, de mieux connaître le portail: www.izf.net, propriété commune de la Cemac et de l’Uemoa. Deuxièmement, le séminaire de Douala permet aux participants, de se familiariser avec les règles de procédures en matière d’exportation dans la zone Franc Cfa avec le reste du monde, et enfin, avoir des aperçus sur l’environnement des exportations au Cameroun, ainsi que la politique commerciale. En effet, les enjeux économiques deviennent de plus en plus complexes sur le marché international, et la plate forme www.izf.net veut fédérer les opérateurs économiques en favorisant l’accès aux informations émanant des pays membres de la zone Franc CFA, dans l’optique d’améliorer l’environnement des affaires.

Développer les échanges intracommunautaires
De même, il est de plus en plus question de favoriser le développement des échanges intracommunautaires, qui demeurent toujours faible, malgré les potentiels dont regorgent les Etats membres de la Cemac et de l’Uemoa, indique Sani Elie. La plate forme izf.net se positionne alors comme un outil de développement des investissements privés étrangers au sein de l’espace communautaire.

Le portail www.izf.net
À LA UNE
Retour en haut