› Eco et Business

Cameroun: la centrale électrique de 86 MW est désormais opérationnelle

Elle a été inaugurée le 15 décembre 2009 à Yassa. Compte Rendu.

Représentant personnellement le premier ministre chef du gouvernement, Michael Ngako Tomdio, ministre camerounais de l’énergie et de l’eau, a inauguré la nouvelle centrale électrique de la société d’électricité Aes Sonel. C’était au cours d’une cérémonie de la mise en service officielle de la centrale thermique de Yassa – Dibamba. Cérémonie qui s’est déroulée ce mardi, 15 décembre 2009 dans la matinée, sur le site de nouvelle centrale à Yassa, situé sur l’axe lourd Douala – Yaoundé. Outre le ministre de l’énergie et de l’eau, plusieurs personnalités étaient également présentes à cette cérémonie, dont, Andrew Vesey, vice-président exécutif et président de Aes Sonel pour l’Amérique latine et l’Afrique, ainsi que Rita Trehan, et Bernado Do Santos de Aes Corp, en passant le personnel de l’entreprise et les hommes de médias.

Centrale thermique de Yassa
Journalducameroun.com)/n
La mise en service de cette centrale thermique, permet au Cameroun d’accroître sa puissance installée et d’injecter sur son réseau interconnecté sud (RIS), 86MW de plus, soit une fois et demi l’équivalent de l’alimentation de toute la région de l’ouest Cameroun qui oscille aujourd’hui autour de 50 MW.
AES Sonel

Dans le même ordre d’idée, cette centrale est une nouvelle réponse au recrudescent problème de déficit énergétique, la demande étant généralement supérieure à l’offre. D’où les multiples coupures d’électricité enregistrées à travers le pays, « délestage », pour reprendre le terme exact que les usagers camerounais ont attribué au phénomène de coupure intempestive de l’énergie électrique. Au sein de Aes Sonel, l’on se veut une fois de plus rassurant, et c’est avec fierté que l’entreprise indique que la nouvelle centrale de Yassa, va permettre de réduire considérablement le déficit énergétique entre l’offre et la demande, estimée actuellement à 40 MW. Par ailleurs, l’opérationnalité de la nouvelle centrale Yassa – Dibamba a nécessité 19 mois de travaux sans relâche, et le coût de construction est chiffré à 62,8 milliards de F CFA.

Après la cérémonie protocolaire, le ministre et sa suite ont effectué une visite des différents compartiments de la centrale thermique, avant de quitter Yassa.

Le ministre de l’energie et de l’Eau, d’un clic de souris met en marche un groupe de la centrale thermique de Yassa
Journalducameroun.com)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé