Eco et Business › Agro-industrie

Cameroun : la Chambre de commerce veut former 185 jeunes

Transformation agroalimentaire

En partenariat avec la Chambre des métiers et de l’artisanat des pays de la Loire en France, l’institution veut les outiller pour la transformation agroalimentaire et la réparation automobile.

185 jeunes vont recevoir une formation de la Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun. Cette action s’inscrit dans le cadre du programme de formation des jeunes sur la transformation agroalimentaire, la réparation automobile et l’entrepreneuriat au Cameroun. Seules ceux âgés entre 15 et 40 ans disposant d’une connaissance de la spécialité choisie pourront en bénéficier.
La formation va se dérouler dans les villes de Bafoussam, Douala, Ngaoundéré, Obala et Yaoundé. Une initiative qui jouit du financement de la Chambre des métiers et de l’artisanat des pays de la Loire en France. Cette formation va inclure l’apprentissage de la transformation des fruits, de tubercules, de cacao.
Par ailleurs, ils vont bénéficier de la formation en technique de fumage, diagnostic et réparation automobile, mécanique générale, électricité automobile et pneumatique.
Pour les organisateurs, « l’objectif principal est de développer l’enseignement et la formation technique et professionnel duales (centre de formation/entreprise), en favorisant la valeur ajoutée inclusive, grâce à une employabilité renforcée sur la chaîne de valeur de la transformation agroalimentaire et de la réparation automobile »


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé