› Eco et Business

Cameroun: La Chine s’investit dans le pétrole et le gaz naturel

La signature avec les autorités camerounaises d’un contrat de partage de production a eu lieu à Yaoundé

La chine est décidément intéressée par le marché camerounais. Le 02 avril 2009, la société YANG CHANG LOGONE DEVELOPMENT HOLDING COMPANY LIMITED, dont le président Directeur Général n’est autre que Wei Wang, a signé avec le Cameroun, représenté par son ministre des mines de l’industrie et du développement technologique Badel Ndanga Ndinga , et l’administrateur Directeur Général de la Société Nationale des Hydrocarbures( SNH) Adolphe Moudiki, un contrat de partage de production pour la recherche et l’exploitation du pétrole et du gaz dans la région de l’extrême nord du pays dont la superficie est évaluée à 8 506 km carré. L’exploitation sera faite dans deux blocs, dans le bassin du Logone Birni situé à environ 100 km de la côte atlantique. Il s’agit du bloc de Makary situé dans une zone proche du Lac Tchad, et le bloc Zina situé à environ 20 km au nord du parc de waza.

Selon les termes du contrat signé le 02 avril 2009 entre les parties chinoise et camerounaise dans les locaux de l’immeuble siège de la SNH à Yaoundé, la Société chinoise YANG CHANG LOGONE DEVELOPMENT HOLDING COMPANY LIMITED, s’engage à réaliser ses activités dans la zone concernée, pendant une période de quatre ans. Au cour de la première période, elle devra uvrer pour le forage d’un puits d’exploration, l’acquisition le traitement et l’interprétation de 1200 km de Sismiques 2D. Le coût de cet investissement est évalué à 18 millions de dollars américains. Le contrat prévoit aussi que le programme d’exploration pourra s’étendre sur deux nouvelles périodes de deux ans chacune au cours desquelles les investisseurs prévoient l’acquisition de 400km2 de sismiques 3D, et le forage d’un autre puits d’exploration. Il est à noter que 62 millions de dollars américains pourront découler de l’investissement souscrit au titre de trois périodes.

Cet investissement de la chine au Cameroun pourra avoir des retombés notamment dans le cadre de la lutte contre le chômage et la pauvreté que mène le président de la république du Cameroun, son excellence Paul Biya, car un tel projet peut favoriser la création de nombreux emplois. Les deux parties se sont accordés sur la durée des autorisations d’exploitation qui est de 25 ans renouvelable une fois pour 10 ans pour le cas du pétrole, et de 35 ans pour le gaz naturel renouvelable une fois pour une durée de 10 ans. Toute fois les deux parties n’excluent pas la possibilité de construction d’un pipe line de 400 à 600 km devant servir à l’évacuation des hydrocarbures par le canal du pipe line Tchad Cameroun.

Il faut rappeler que ce contrat, le premier du genre signé par une entreprise chinoise au Cameroun, est par contre le 12è signé dans le cadre de l’application de la loi n°99/013 du 22 décembre 1999 portant code minier au Cameroun. Cette signature de contrat a été marquée par la présence de son excellence Huang Chang Qing, ambassadeur de chine au Cameroun et de celle de son excellence Martin Mpana, ambassadeur du Cameroun en chine. Cet investissement chinois dans le secteur pétrolier et celui du gaz avait déjà été évoqué lors des travaux de la 6è commission mixte sino -camerounaise tenue à Yaoundé le 25 octobre 2005.Cette commission mixte est une plate forme économique culturelle et technique entre l’empire du milieu et le Cameroun.


www.fntp.fr)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut