Société › Société

Cameroun: la Commission des droits de l’Homme du Barreau installée

L’organe technique, créée en février 2015, est désormais présidé par Me Simon Pierre Etémé Etémé, avocat

Créée en février 2015, elle apparaît comme l’une des filles aînées du bâtonnier de l’ordre des avocats, Me Jackson Ngnié Kamga. Selon son président nouvellement installé, Me Simon Pierre Etémé Etémé, «la Commission des droits de l’homme du barreau est spécialement chargée «d’inventorier» les normes de droit interne qui restent en déphasage avec le Droit international dans lequel est engagé le Cameroun».

A travers cet organe technique, installé récemment, il est question de soumettre aux délibérations du conseil de l’ordre des avocats les projets pertinents de modification des normes sus-évoquées. C’est dire l’importance de cette commission sur laquelle devra s’appuyer le barreau dans le plaidoyer pour le toilettage de l’arsenal juridique camerounais. Ceci, dans la perspective de sa mise en conformité avec les standards internationaux de réalisation, de promotion et de protection des droits humains.

Concrètement, cette commission est habilitée à saisir le conseil de l’ordre de toutes violations des droits de l’homme qu’elle juge graves, d’où qu’elles émanent. Elle est, par conséquent, chargée de mener des enquêtes en rapport avec ses prérogatives. Des missions qui positionnent l’ordre des avocats comme un réel observatoire stratégique des droits de l’homme au Cameroun.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé