Economie › Transport

Cameroun : la construction de 7 postes de péage routiers automatiques bientôt lancée

Maquette d'un postes de péage à construire (Source: Mintp)

C’est la première phase d’un projet de construction de 14 péages routiers automatiques sur certaines routes du Cameroun. Les travaux sont  censés  démarrer ce mois de mai pour une mise en exploitation partielle dans 12 mois.

La signature du contrat public-privé  pour la réalisation des 14 postes de péage a eu lieu le 18 mai dernier en vidéoconférence entre le ministre des Travaux publics à Yaoundé, le directeur général du Groupe Fayat à Paris.

Le quotidien gouvernemental Cameroun Tribune rapporte que les sept premiers postes de péage automatiques seront construits à Mbankomo, Boumnyebel, Edéa, Tiko, Mbanga, Nsimalen et Nkometou. Et qu’ils seront pour l’essentiel dotés d’un système de communication vers les usagers via un site web ; une plateforme de péage de 50m de large; des îlots séparateurs de voies de 2m de large ; des entonnements de 50m de part et d’autre de la plateforme. Il est également prévu des bâtiments (R+1) d’exploitation; des centres d’entretien, notamment  à Tiko, Mbankomo; un centre d’exploitation et de maintenance à Mbankomo ; 42000 m² d’aires de parking aménagées et espaces marchands dans l’ensemble; une classification automatique de véhicules et un système de reporting des données.

Selon le calendrier des travaux, les sept autres péages devraient connaître un décalage de 10 mois. La  mise en œuvre des 14 péages va nécessiter une enveloppe globale de 28,94 milliards de F.  Leur mise en service devrait  générer des recettes de 7 milliards en 2021, pour atteindre 53,59 milliards en 2039 sur la base d’un tarif unique de 500 F. Les recettes nettes à reverser à l’Etat partiront de 5.482 milliards en 2021 à 48,995 milliards en 2039 (fin du contrat).

En rappel,  c’est le 18 mai 2016 que le Ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi a présenté pour la première fois aux investisseurs, ce projet de construction et d’exploitation de quatorze postes de péage au Cameroun.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé