Société › Société

Cameroun: La CRTV lance sa nouvelle grille des programmes

Le Directeur Général de l’office annonce la diffusion des programmes 24h/24 à la télévision

La Cameroon Radio and Télévision(CRTV), a lancé officiellement sa nouvelle grille des programmes 2009 ce 30 mars. Les auditeurs et téléspectateurs de la radio et de la télévision nationale, ont dû s’en rendre compte très tôt lundi matin. Le Directeur Général de l’office, Amadou Vamoulké et ses proches collaborateurs, notamment le directeur des programmes de la télévision, Sally Messio à Bediong, le Directeur de l’information à la Radio nationale, Alain Belibi, le Directeur Adjoint de l’information à la télé, Full Peter et bien d’autres responsables de l’office ont jugé utile de délocaliser la production de certains programmes phares de Yaoundé, le siège, pour la station régionale du littoral à douala où des émissions étaient produites et diffusées en direct sur l’ensemble du réseau depuis ce matin. C’est le cas de l’émission matinale Crtv ma compagne diffusée tous les matins entre 7h45 et 10h. Ce lundi matin, la parole était donnée aux autres stations régionales pour parler des innovations de leur grilles respectives.
Pour ce qui de la télévision nationale, l’émission matinale bonjour était diffusée en direct de Douala.

Cette délocalisation de la CRTV maison mère pour Douala, a commencé le samedi 28 mars dernier, par une soirée festive présentée par Alain Belibi et Full Peter aux côtés de Sally Messio. Cette soirée a permis à ces responsables de la CRTV de parler des innovations et autres mutations qu’allait subir l’office. Hier dimanche, l’émission Scènes de presse a été présentée en direct de la capitale économique par Aimé Robert Bihina. La nouvelle grille fera donc la part belle aux fictions locales qui semblent faire recette dans les chaînes concurrentes. Le mercredi à 21heures, les téléspectateurs verront la série camerounaise le cri désespoir, et le vendredi à la même heure croyances, avec en prime my successor, the consequences.La télévision de mballa II mettra aussi un accent sur les magazines tels que carnet de route, trajectoires, beacons of time, quoi de neuf,à propos, qui viendront renforcer ceux existants notamment Par ici le débat, droit en clair, Crtv club, jeunesse parlons en, etc.

Dans le domaine de l’information, le directeur de l’information à la télévision nationale, Charles Ndongo, annonce aussi des innovations dans la production et le traitement de l’information de proximité, puisque reconnait-il, le public reproche à la CRTV, de privilégier l’information institutionnelle. Quant au volet technique, les différents responsables de ce département ont promis des améliorations, notamment la réception du signal CRTV sur l’ensemble du territoire national, l’amélioration de la qualité d’images et du son. Samedi, au cour de la soirée de présentation des programmes, diffusée en direct, sa majesté Essaka Ekwala n’a pas hésité de fustiger la télévision nationale qui, selon lui, a négligé les camerounais, ne fait plus d’effort.C’est certainement pour cela que nous ne nous reconnaissions plus à la CRTV a-t-il conclu.

La radio télévision nationale a donc du pain sur la planche pour reconquérir le public surtout celui de Douala qui lui a pratiquement tourné le dos, depuis l’arrivée dans la capitale économique, des chaînes de télévisions privées. Il va falloir pour les responsables de l’office, de combattre l’inertie, le laxisme, l’incompétence, le favoritisme et les conflits de leadership qui minent la maison affirme un journaliste de la CRTV. Il faudra donc éradiquer tous ces maux afin de réussir ce que Le Directeur Général appelle le saut qualitatif. Amadou Vamoulké qui reconnait d’ailleurs que le diable n’a pas de visage, mais il est présent, a annoncé la diffusion imminente des programmes à la télévision nationale, 24heures sur 24. On attend.


africapresse.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut