Société › Faits divers

Cameroun : la famille d’une footballeuse arrêtée en Albanie crie à l’aide

Marie Estelle Atiock, footballeuse camerounaise
Les proches de Marie Estelle Atiock, la joueuse soupçonnée d’appartenir à un gang opérant dans la fraude fiscale et la cybercriminalité, ne savent à quel saint se vouer.

Elle a été arrêtée le weekend dernier ainsi que trois albanais et un nigérian présenté comme le cerveau de la bande. Marie Estelle Atiock clame son innocence,  dit ne  rien savoir de ces activités criminelles pour lesquelles elle est interpellée.

L’affaire est pendante devant le Tribunal de Première Instance de Tirana. Toute en larmes lors de la première audience, elle affirme qu’elle s’est rendue dans une banque pour servir d’interprète à l’un des prévenus à la demande du seul ami qu’elle avait dans cette bande.

Selon la presse albanaise, plusieurs preuves matérielles ont été saisies par les enquêteurs. A savoir  : un véhicule de marque Hyundai, trois accessoires pour ordinateur portable, 11 téléphones portables, 20 cartes SIM, deux accessoires pour tablette, trois sceaux de sujet, huit cartes de crédit/débit, neuf cartes mémoires. Divers autres documents tels que certificats bancaires, reçus bancaires, photocopies de passeports de citoyens albanais et étrangers, invitations à des titres de séjour, divers contrats notariés, procuration ont également été emportés.

Surplace au pays, la famille de l’ancienne joueuse de Canon de Yaoundé est tout aussi en larme. « On ne sait quoi faire, d’autant qu’elle est en rupture avec son dernier club. Nous avons eu Marie au téléphone, elle dit qu’elle est innocente. Certes la justice s’est saisie de l’affaire, mais nous sommes gênés de ne pouvoir l’assister, de lui porter secours », sanglote un proche  qui regrette que l’affaire survienne alors que l’athlète de 31 ans  avait une piste de recrutement dans un autres club étranger.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé