Sport › Football

Cameroun : la Fécafoot aménage le départ à la retraite du général Pierre Semengue

Seidou Mbombo Njoya (Fécafoot) et le général Pierre Semengue (LFPC)

La Fédération camerounaise de football accorde une « dérogation » au président de la Ligue de football professionnelle du Cameroun (LFPC) pour achever son mandat. Elle s’octroie par ailleurs le droit de nommer dorénavant le secrétaire général de la LFPC. Des décisions que n’approuvent pas le général Pierre Semengue, à qui la Fécafoot donne huit mois pour organiser les prochains championnats.

Le mandat du général Pierre Semengue devrait à ce jour  être échu, si la Fécafoot n’avait pas illégalement suspendu la LFPC. La Ligue de football professionnel aujourd’hui réhabilitée par le Tribunal arbitral du sport, son président veut achever les 10 mois du bail qui lui restait. Certains dirigeants de la Fécafoot qui  voulaient s’y opposer ont revu leur position.

L’assemblée générale de ce 25 septembre 2020,  dit accorder à Pierre Semengue (85 ans) une dérogation pour terminer son mandat, en dépit du règlement adopté en juillet 2019 qui fixe la limite d’âge pour être président de la  LFPC à 75 ans.

L’assemblée générale de la Fécafoot s’octroie le droit de nommer le secrétaire général de la LFPC.

Des décisions qui n’arrangent pas le général qui y perçoit un refus d’appliquer les sentences du Tribunal arbitral du sport dans un esprit d’apaisement, tel que l’a d’ailleurs recommandé le ministre des sports le 17 septembre dernier au cour d’une concertation.

La fédération  charge par ailleurs Pierre Semengue d’organiser les championnats élite one et two et de les boucler dans huit mois maximum et  faire place ensuite à de nouvelles élections.

Tout laisse croire que les points d’achoppement vont ouvrir un nouvel épisode du bras de fer entre la Fécafoot et la LFPC.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé