Sport › Football

Cameroun : la Fécafoot fait les yeux doux à la Lfpc?

Siège de la Fecafoot ©Droits réservés

Un communiqué du 1er octobre de l’instance faîtière du football camerounais demande à ces personnels de se rapprocher de ses services pour évaluation de leur situation professionnelle.

Ils ont jusqu’au 05 octobre pour se présenter à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Le secrétaire général de la structure invite «les employés de la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc) actuellement suspendus à se rapprocher de ses services pour évaluation de leur situation professionnelle», renseigne le communiqué de Benjamin Didier Banlock daté du 1er octobre 2019.

Une «opération de recensement [ qui ]s’étend à compter de la date de signature du présent communiqué jusqu’au 05 octobre.»

En rappel, le président de la Lfpc, le général Pierre Semengue a été suspendu par la Fécafoot pour manquements à «ses obligations professionnelles.» Dans la même veine, le comité exécutif de la Fécafoot a non seulement suspendu la Lfpc, mais aussi a remplacé celle-ci par un comité transitoire dirigé par Alim Konaté.

Une situation entraînant un bras de fer entre les deux instances. Après moult missives et annonces de saisir les juridictions compétentes, le 27 septembre 2019, le général Pierre Semengue, a saisi Fatma Samoura, secrétaire général de la Fifa. Alors même que la Fifa ne s’est pas encore prononcé sur cette requête, la Fécafoot envisagerait-elle de fumer le calumet de la paix avec la Lfpc? C’est du moins ce que laisse croire le communiqué de la Fécafoot du 1er octobre.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé