Politique › Institutionnel

Cameroun: La feuille de route du nouveau délégué auprès de la communauté urbaine de Garoua

La réhabilitation de la voirie urbaine est l’une des priorités du premier magistrat municipal

Installé à la tête de la communauté urbaine de Garoua(Cug) dans l’Extrême-Nord du Cameroun, Ahmadou Bouba, nouveau délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Garoua a du pain sur la planche. Presque tout est à refaire. La ville de Garoua est meurtrie par ses routes en piteux états, des quartiers entiers sombrant dans l’obscurité et des populations sevrées d’eau potable. Ahmadou Bouba ambitionne changer ce visage.

Le ministre de l’administration territoriale et de la Décentralisation(Minadt), Marafa Hamidou Yaya l’exhorte à redonner à cette ville sa coquetterie d’antan à travers, l’élaboration et l’adoption d’un plan directeur d’urbanisme, le retour de l’éclairage public, l’accès du plus grand nombre à l’eau potable, le curage des caniveaux, la lutte acharnée contre le désordre urbain dont l’une des manifestations à Garoua est l’exploitation anarchique du transport par motos taxis, des gares routières et autres espaces de ramassage des voyageurs.

La feuille de route du nouvel homme fort de la ville de Garoua prévoit dès lors la réalisation de trois projets majeurs, à savoir, la réhabilitation de la voirie urbaine, du retour de l’éclairage public et de l’assainissement des finances et la création des nouvelles richesses.

La réhabilitation de la voirie urbaine est primordiale pour le développement de Garoua. Car la voirie actuelle, manque d’entretien. Les routes de la ville présentent un aspect vétuste. Les nids de poule et les gros trous ont fini d’achever le bitume vieux de 30 ans. Chaque année, un budget de 60 millions est attribué à l’entretien de la voirie urbaine. Une somme que les responsables techniques jugent très insuffisante au vu du coût de réhabilitation qui est estimé à 12 milliards de Fcfa. Depuis deux ans, un projet de réhabilitation est en gestation mais, il tarde à prendre corps.

Autres points prioritaires, c’est de résoudre le problème de mauvaise gestion des ressources financières dont est victime la ville de Garoua. Elle se matérialise par les détournements des deniers de la commune de la ville, l’incivisme fiscal dont se rendent coupables plusieurs opérateurs économiques locaux de la ville. Cette situation a conduit à un déficit considérable des caisses de la commune, ainsi que plusieurs mois de salaires impayés du personnel de la commune. Il revient donc à Ahmadou Bouba d’assainir les finances et de créer des nouvelles richesses.
Le nouveau délégué auprès de la Cug devra également batailler dur pour maintenir la ville éclairée. Avec 1544 points lumineux à Garoua, moins de 300 fonctionnent à l’heure actuelle dans cette ville qui est classée parmi les cités camerounaises où l’insécurité va grandissante. Et d’après les populations de cette ville, le manque d’éclairage public est l’un des facteurs favorisant de cette insécurité.
Face à tous ces problèmes, les populations de la communauté urbaine de Garoua attendent du nouvel homme fort de la ville qu’il redonne à cette ville sa clarté d’antan.

Marafa Hamidou Yaya, Minatd
quotidienmutations.info)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut