Eco et Business › Energie

Cameroun : la fin des délestages dans l’Adamaoua annoncée au mois de janvier 2021

Des techiciens d'Eneo Cameroun en activité

Une partie de la centrale électrique d’Ahala à Yaoundé vient d’être démantelée dans le but d’apporter un renfort de 23 mégawatts d’énergie aux trois régions septentrionales du pays.

Selon le gouvernement camerounais, des travaux sont en cours dans la ville de Ngaoundéré pour l’effectivité du renfort de 23 mégawatts d’énergie en provenance de la centrale électrique d’Ahala à Yaoundé.

Présent sur le terrain ce 14 décembre 2020, le ministre de l’Eau et de l’Energie a touché du doigt l’état d’avancement de ces travaux. «Nous avons vu que les premiers groupes sont déjà là. Et nous avons fixé des contraintes très fortes pour que ces travaux s’accélèrent afin que dans les prochains jours, ces groupes soient mis en service et que les populations soient soulagées. (…) Probablement qu’au courant de la première semaine du mois de janvier 2021, la nouvelle centrale de Ngaoundéré sera mise en service», a confié Gaston Eloundou Essomba à Cameroon Tribune, le quotidien gouvernemental.

Les problèmes d’électricité dans la région de l’Adamaoua sont dus en grande partie à la mauvaise hydrologie dans le bassin hydraulique de la Bénoué et à l’état de vieillissement des équipements du barrage de Lagdo.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé