Société › Faits divers

Cameroun: La foudre foudroie une boîte de nuit à Douala

Un vaste incendie a dévasté Dreams night club dans la nuit de mercredi 15 avril à Akwa

Jeudi, 16 avril, quartier Akwa à Douala, juste en face de l’hôtel Beau séjour, la boîte de nuit Dreams night club, ex Byblos night club a fière allure à première vue. Les portes d’entrée peintes en jaune sont fermées, de temps à autre, un expatrié y sort, les mains dans les poches de son blue jeans, pour venir faire la causette avec son compatriote adossé sur l’un des pans du mur. Chevelure longue, cigarette en main, le regard vide, celui-ci affiche une expression qui traduit aisément, la gravité de la situation. Juste en face, une petite foule de curieux, venus par cet après-midi ensoleillé de jeudi, 16 avril, voir de leurs propres yeux, les dégâts considérables causés par le vaste incendie qui s’est produit dans la nuit de mercredi, 15 avril, au environ de minuit. Les réactions sont presque les mêmes, ce n’est pas vrai, le feu a brûlé tout ou encore, les gens vont bien attendre avant de revenir danser dans cette boîte, s’expriment-ils au vu des séquelles clairement visibles, laissées par le feu. On réussit à se rendre à l’arrière du bâtiment tant bien que mal en marchant sur de nombreux morceaux de bois le long du couloir, l’odeur âcre qui se dégage de ceux-ci, vestiges des différents matériels de la boîte de nuit, flotte encore dans l’air et n’épargne pas les narines. On peut également apercevoir, un nuage de fumée qui transperce horizontalement la toiture du bâtiment.

Un incendie d’une rare intensité
A l’extérieur, une voiture de sapeurs pompiers arrive et se gare juste à côté avec à son bord environ 3 éléments qui discutent sur ce qui vient de se passer. Alertés, ils étaient plus de trois la veille, à se mobiliser pour éteindre les flammes qui se sont déclenchées, à l’issue du retentissement d’un coup de tonnerre au environ de minuit. Dj Xavier, un témoin raconte : Je me trouvais dans la boîte, à un moment j’ai eu faim. Avec mon ami Dj également, je suis sorti chercher à manger, mais à peine avoir parcouru quelques mètres hors de la boîte, nous avons vus les flammes qui s’attaquaient à la toiture de l’immeuble. C’est comme si la foudre qu’on a entendue vers minuit, est spécialement descendue pour venir ravager le night club. Nous sommes vite revenus sur nos pas, à l’intérieur, les gens ne savaient pas ce qui se passait à l’extérieur à cause du bruit de la musique. Heureusement, quelqu’un d’autre qui était sorti acheter une cigarette, a vu l’incendie et on a immédiatement alerté les autres. Comme il fallait s’y attendre, ce fut la panique totale, tout le monde courrait dans tous les sens, les belles de nuit couraient et criaient, c’était une bousculade incroyable puisque chacun voulait sortir et échapper à une éventuelle mort. Mais ce n’était pas facile, par ce que la boîte de nuit n’a qu’une seule entrée et sortie, il n’y a pas de sortie de secours, poursuit le témoin. Fort heureusement, il n’y a pas eu de pertes en vie humaine, mais les dégâts matériels sont très lourds, malgré l’intervention des sapeurs pompiers appelés au secours, vu l’intensité des flammes.

Tout est calciné
journalducameroun.com)/n

Les sociétés voisines touchées par les flammes
Les responsables dépassés par le sinistre ne se laissent pas approcher et l’on comprend bien pourquoi. Pour le moment, impossible de chiffrer les pertes financières, mais au vu du désastre, on imagine aisément qu’elles sont énormes, toute la boîte a été réduite en cendre, seules les platines de Dj ont été sauvées de justesse, affirme Dj Xavier. Dreams night club dans son malheur, a également entraîné les sociétés voisines. Le magasin Nouri, spécialisé dans l’import-export, a été durement atteint par les flammes. La veille, les sapeurs pompiers ont dus passer pas ce magasin, pour avoir accès dans la salle de Dreams night club, encerclée par les flammes. Depuis ce jeudi matin, le magasin Nouri a gardé les portes closes, mais à travers les grilles, on peut voir les différents articles complètement calcinés, preuve des dégâts considérables causés par le feu. La société voisine Arno quant à elle, a été légèrement touchée.

Vue de l’extérieur
journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut