Société › Société

Cameroun: La francophonie soutient l’entreprenariat

23 jeunes camerounais viennent de bénéficier de plus de 43 millions de Fcfa pour leurs micro-entreprises

C’est en pleine célébration de la journée de la Francophonie que des chèques Conféjes ont été remis à 23 jeunes camerounais sélectionnés sur 30 projets pour bénéficier d’un financement du Fonds insertion des jeunes (Fij) de cette entité de l’Oif. En effet la conférence des ministres de la jeunesse et des sports par le Fij qui existe depuis 1994, apporte son soutien aux jeunes des pays membres à jours dans leurs cotisations, pour les aider en mettre en place des micro-entreprises qui aident à créer des emplois, à générer des revenus. Dans le cas des 23 jeunes qui ont récemment reçu 43 590 000 fcfa, ce sont plus de 152 emplois directs qui vont être créés, dans les domaines agropastoral, agroalimentaire, piscicole, apicole, le commerce, la fabrique et la pose des pavés, l’embouche bovine, l’élevage, la restauration, la coiffure, la construction mécanique, le génie électrique et mécanique. Le montant des financements – qui constituent des subventions et non des prêts accordés aux microprojets des jeunes – n’est pas limité à l’avance par un plafonnement, bien qu’en matière de micro-entreprise, la taille et le financement de démarrage doivent rester dans des proportions réalistes.

Les bénéficiaires qui viennent de 6 régions doivent faire preuve d’abnégation car selon la représentante du Sg de la Conféjes, Hawa Mballo Diouf, «la réussite se trouve au bout de l’effort». En dehors du suivi-évaluation dont ils vont bénéficier, ces jeunes choisis parmi beaucoup d’autres doivent faire preuve selon le ministre Ismaël Bidoung Mpkatt de la Jeunesse et de l’Education civique, d’esprit créatif, de performance, d’un sens élevé de responsabilité loin du gaspillage et de la légèreté. Créée en 1969, la CONFEJES est une institution intergouvernementale qui uvre pour la promotion de la jeunesse, du sport et des loisirs au sein de l’espace francophone. Suite à la réforme institutionnelle de la Charte de la Francophonie adoptée par la Conférence Ministérielle de l’OIF, le 23 novembre 2005 à Antananarivo (Madagascar), la CONFEJES a été érigée au rang d’institution de l’OIF. Elle compte 43 Etats et gouvernements membres. Entre 2005 et 2010, on dénombre un total de 668 projets financés pour un montant global de 1 130 987 660 F CFA.

23 jeunes camerounais ont de bénéficier de plus de 43 millions de Fcfa
ladocumentationfrancaise.fr)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut