Santé › Actualité

Cameroun : la journaliste M. Mbozo’o de la CRTV devenue mère à 55 ans

Un nouveau né au Chracerh
Elle a accouché d’une fille le 15 septembre 2021 au Centre hospitalier de recherche et d’Application en Chirurgie Endoscopique et Reproduction Humaine (CHRACERH).

 

 

A 55 ans, Marie Monique Mbozo’o, journaliste à la Cameroon radio and télévision savoure la joie d’être mère. Elle a donné naissance à une petite fille de 3kg 300 hier au Centre hospitalier de recherche et d’Application en Chirurgie Endoscopique et Reproduction Humaine (Chracerh).

Le reporter du desk économie était suivie depuis cinq ans au Chracerh. Sous les soins du  Pr Kasia, administrateur Directeur général du centre.« Je félicite cette patience qui a cru en notre travail et a gardé la foi tout au long de ce processus », s’est réjoui ce gynécologue obstétricien dont le centre a connu deux autres naissances aussi « miraculeuse » durant la même journée.

« Le processus a été long et éprouvant psychologiquement comme financièrement. Une femme de mon âge qui accouche sans complication, c’est une victoire de la science, un miracle de Dieu », a  déclaré Marie Monique au 20h30 de la télévision nationale.

De nombreuses personnes en proie aux problèmes de procréation au Cameroun ont retrouvé le sourire depuis cinq ans. Au total, plus de 200 naissances, suite au recours à une fécondation in vitro (FIV), ont eu lieu au Chracerh depuis 2016.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé