Culture › Mode

Cameroun: La nouvelle route des chefferies…

La seconde phase du programme de la Route des Chefferies, en cours dans la région de l’Ouest sera lancée des ce 27 septembre 2012

Lancé en 2007 pour 4 ans, le programme de sauvegarde et de valorisation du patrimoine culturel connu sous le nom de la Route des Chefferie (Rdc) vient de marquer un temps d’arrêt pour faire son bilan. Le premier bilan au moment où va se lancer la seconde phase d’un programme qui n’a pas toujours rencontré l’adhésion des autorités traditionnelles et des populations de la région de l’Ouest, socle du concept. En termes de réalisations il faut relever l’édification du Musée des civilisations sur les rives du lac municipal de Dschang. L’exposition permanente étendue sur plus de 1000 m2 et dotée de 500 objets, et de 1500 illustrations, a reçu la visite de plus de 10 000 visiteurs dont 75 % de camerounais de novembre 2010 à décembre 2011. Dans la cadre de cette première phase également, 4 cases patrimoniales ou musée communautaires ont été ouvertes dans les chefferies de Bandjoun (art, forge et pouvoir), Bamendjinda (art, traditions et esclavage), Bamendou (une chefferie, des créateurs), Bangoua (art, chasse et traditions). Un inventaire du patrimoine culturel matériel et immatériel a été également réalisé dans 14 chefferies (Bafang, Bagam/Galim, Bamendjinda, Bandjoun, Bapa, Bapi, Baleveng, Bafou, Foréké-Dschang, Baleng, Bangoua, Bandja). Il faut aussi mettre à son compte le développement des activités de traitement des objets en bois, la formation professionnelle des acteurs locaux, la production de manuels et guides de travail, la réalisation d’outils de promotion et de communication, l’appui à la réalisation des cases d’hôtes ou gîtes dans les chefferies partenaires, la mise en tourisme de la destination Ouest, la construction d’un centre artisanal de la Rdc et des boutiques d’artisanat dans les chefferies ayant signé la charte fondatrice plaçant les chefferies au c ur de cette démarche et marquant leur engagement moral, culturel, identitaire à respecter le concept, les objectifs et les principes généraux du programme. Toutes ces réalisations ont été menées à bien grâce au soutien de plusieurs partenaires dont l’Union Européenne qui à débloqué 280 millions Fcfa.

Pour la seconde phase de la Route des Chefferies, ce sont 551 millions que l’Union Européenne a décidé d’octroyer au Projet . Ceci après une rude sélection parmi 10 autres projets. Cette seconde phase va mettre un accent dans la sensibilisation pour une grande implication des jeunes et des autorités administratives et les élus locaux. Il est également prévu l’actualisation de la charte de la route des chefferies afin d’élargir sa portée géographique vers le Nord-Ouest, de l’ouvrir au tourisme et au développement des modèles économiques en phase avec la décentralisation. Il sera également poursuivi la conservation et valorisation du patrimoine avec la réalisation de près de 10 nouvelles cases patrimoniales, la finalisation de l’exposition permanente du musée des civilisations, le démarrage de l’inscription du patrimoine des chefferies de la Rdc sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Le développement touristique avec la création de l’Agence de développement Touristique de la Rdc et ses 7 bureaux départementaux, l’accentuation de la médiatisation du programme et le développement de son centre de documentation.

Pour ce qui est du lancement des activités 2012, le 28 septembre, la case patrimoniale de la Chefferie de Batoufam sera inaugurée et le 28 septembre ce sera le lancement officiel de la phase 2 de la route des chefferies à la Chefferie Bamougoum. Ce sera en présence de toutes les autorités administratives et traditionnelles, sans oublier les différents partenaires et acteurs de ce grand projet culturel camerounais qui intéresse déjà les chefferies des régions du Nord Cameroun, du Sud et du Littoral.

Musée des civilisations sur les rives du lac municipal de Dschang, à l’ouest Cameroun
Journalducameroun.com)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé