Politique › Sécurité

Cameroun : la nouvelle stratégie militaire pour les opérations du BIR dans la région du Nord-Ouest

L’officier divisionnaire de la Menchum, Abdoullahi Aliou, et le coordonnateur général du Bataillon d’intervention rapide (BIR), le colonel François Pelene, ont inauguré le 8 septembre 2022 une nouvelle base militaire pour cette unité de l’armée.

L’inauguration de cette base intervient dans un contexte où le gouvernement plannifie une nouvelle stratégie contre les groupes séparatistes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. Après avoir renouvelé le commandement militaire dans lesdites régions, le président de la République a ordonné le déploiement de forces spéciales avec près de 200 hommes par région comme le rapporte plusieurs médias.
Par ailleurs, après une pause opérationnelle, l’armée traque sans relâche depuis plusieurs mois les combattants séparatistes. Des opérations qui ont conduit à l’élimination de plusieurs chefs de milice, dont Field Marshall, l’un des plus redoutés. Les soldats sont également sur la piste du « General No Pity », qui a à son actif plusieurs attentats contre l’armée. Ce dernier a déjà échappé à plusieurs opérations contre lui et a perdu de nombreux lieutenants.
Ce nouveau camp, qui comprend des dortoirs, un gymnase et des ouvrages autonomes d’approvisionnement en eau et en électricité, est principalement destiné au soutien logistique des troupes. Avec un poste de commandement à Wum, la nouvelle base couvrira les départements de la Menchum, de la Momo et la ville d’Akwaya.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé