Sport › Football

Cameroun: La passe de Joseph Owona à Pierre Semengue

Le président du Comité de normalisation de la Fecafoot a prorogé le mandat du patron de la ligue de football professionnel jusqu’au 31 mars 2014

Le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) arrime son chronogramme de travail à celui de la Ligue de football professionnelle. Le président de ce Comité, Joseph Owona, a signé le 25 juillet 2013, conformément aux articles 18 alinéa 1 et 98 des statuts de la Fecafoot, une décision portant nomination des membres de ce comité provisoire de gestion. Le général Pierre Semengue a été maintenu comme président de la Ligue de football professionnel, avec pour 1er vice-président Franck Happi, le président d’Union de Doual. Pascal Owona Baylon, l’un des membres du Comité de normalisation et ancien président de la Fécafoot est le deuxième vice-président. Ce comité provisoire a pour membres, Gabriel Mbaïrobé, le président de Coton sport de Garoua et Eteki Charles Elame, en service à la primature. On se souvient qu’il y a un peu plus de deux ans, jour pour jour, le général Pierre Semengue a été nommé par le président de la Fécafoot, sur proposition du ministre des Sports. Son mandat devait donc s’achever le 25 juillet dernier.

Le communiqué de la Fecafoot, signé du chef de département de la communication et marketing Junior Binyam précise que le Comité provisoire de gestion de la Ligue a pour mission de gérer les affaires courantes, réviser les statuts de la ligue et organiser l’élection du président et des membres du conseil d’administration au plus tard le 31 mars 2014. « Le mandat du comité prend fin immédiatement après l’élection ». Il explique les raisons de cette décision par le contexte actuel où les textes de la Fécafoot sont en train d’être révisés et dont ceux de la Ligue devraient s’y accommoder. « La Ligue, dont l’armature juridique s’imbrique avec celle de la Fécafoot, se doit donc d’intégrer la mouvance en cours au niveau fédéral afin de doter la Ligue d’un exécutif élu avec les textes toilettés et en phase avec les statuts à venir de la Fédération », précise le communiqué.

Dans une interview qu’Emile Onambéelé Zibi a accordé à Mutations jeudi dernier, le président de l’Association des clubs d’élite du Cameroun (Acec) annonçait qu’il convoquerait une Assemblée générale extraordinaire le 3 août pour l’élection d’un nouveau bureau de la Ligue. Depuis la prorogation du mandat du président Semengué, Emile Onambéelé Zibi s’y oppose : Au nom des clubs, je rejette entièrement cette décision prise unilatéralement par Joseph Owona. La Ligue, c’est d’abord une affaire des clubs. Nous n’avons pas été consultés, ce qui est un scandale. D’ici le 3 août, nous avons décidé de ne plus prendre part aux championnats professionnels. Donc, nous restons sur cette position, rien ne change. Tout porte à croire qu’on s’achemine vers une nouvelle grave crise au sein de la Lfpc, avec en toile de fond, la bataille pour le contrôle du TKC, qui ne cesse de pourrir l’environnement autour du football camerounais.

Pierre Semengue, président de la ligue de football professionnel du Cameroun jusqu’en Mars 2014
google.fr)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut