› Société

Cameroun : « la population aspire à quelque chose de nouveau » [Kareyce Fotso]

L’artiste-musicienne demande de dépasser les égoïsmes pour mettre l’intérêt du pays en avant.

Kareyce Fotso ne dévoile pas quelle est la forme que va prendre son éventuel engagement, mais l’artiste-musicienne de renommée internationale dit sa « sensibilité m’empêche de rester  indifférente ». « Après 7 mois assise au Cameroun. La majorité de la population avec laquelle j’ai échangé aspire à quelque chose de nouveau,  il y a un mal-être. Au-delà des partis politiques, des meetings, des discours, etc., il est plus que jamais temps d’oublier nos égoïsmes personnels et mettre l’intérêt du Cameroun en avant », a-t-elle déclaré sur une de ses pages sociales.

Prix découverte RFI de 2009, Kareyce Fotso rapporte que son séjour forcé au Cameroun pour cause de pandémie du coronavirus lui a permis de « toucher certaines réalités du doigt ». « Ma sensibilité m’empêche de rester  indifférente. Je suis une maman pour mes enfants, je ne voudrais pas être étranglée par le silence », s’est-elle confié.

Cette sortie de l’artiste intervient alors qu’un mouvement d’artistes camerounais prend corps depuis quelques jours pour demander la fin de la guerre dans les régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest.

Il est également à noter que pour avoir pris parti pour le changement, certains artistes se sont fait descendre en flammes par les partisans du régime de Yaoundé. Quant à ceux qui soutiennent ouvertement le pouvoir en place, ils sont également pris pour cible par les anti-régime, qui les interdisent littéralement de prestations eu Europe.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé