Santé › Actualité

Cameroun : la région de l’Est en alerte après la survenue d’un cas de variole

Photo d'illustration

La maladie a causé la mort d’une personne le 9 janvier dernier, indique le délégué régional de la Santé de l’Est.

Les districts de santé d’Abonbang, Nguelemendouka et Messamena, dans la région de l’Est, sont placé sous veille sanitaire. Cette décision du délégué régional de la Santé fait suite à la survenue sur place des cas de variole du singe ayant causé la mort d’une personne.

La variole du singe fait principalement des victimes parmi les enfants. Il s’agit d’une infection causée par contact direct avec du sang, des liquides biologiques ou des lésions cutanées ou muqueuses d’animaux infectés. Selon l’Organisation mondiale de la santé, les animaux susceptibles de transmettre la variole sont les singes, les rats géants de Gambie et les écureuils ainsi que les rongeurs.

Il existe une autre voie de contamination. Celle-ci procède par des contacts étroits avec des sécrétions infectées des voies respiratoires, des lésions cutanées d’un sujet infecté ou d’objets récemment contaminés. Elle cause une apparition de vésicules, de pustules et de croûtes sur le visage et le corps.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé