› Economie

Cameroun : La Régionale devient une banque

Cet Etablissement de microfinance (EMF) devient ainsi le 18e établissement bancaire autorisé à opérer au Cameroun.

La Régionale quitte du statut de EMF à Banque. La Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac) vient de donner son accord à La Régionale d’Épargne et de Crédit pour exercer sur le marché camerounais en tant que banque universelle.

La décision du régulateur du secteur bancaire (Cobac) dans la zone Cemac a été notifiée aux responsables de La Régionale SA ce 8 septembre 2022.

Cet agrément, permet à La Régionale d’amorcer une nouvelle étape de son développement. Elle devient officiellement la 18e banque à exercer dans le pays après l’équatoguinéen Bange Bank et le Nigérian Accès Bank qui ont officiellement démarré leurs activités cette année.

« L’objectif de cette opération est de porter le capital de 8,04 milliards de FCFA entièrement libéré et validé par la Cobac (Commission bancaire de l’Afrique centrale), à plus de 15 milliards en vue de la transformation de La Régionale en banque universelle », avait expliqué Charles Rollin Ombang Ekath, l’administrateur directeur général (ADG) de La Régionale SA.

Le processus a été enclenché depuis un moment. Avec Financia capital comme arrangeur, l’établissement de microfinance a procédé en janvier 2021 à l’introduction d’une partie de ses actions en vue d’accroître ses fonds propres. 196 000 actions à raison de 42 000 FCFA l’unité ont été proposées au public. L’opération a permis de porter le Capital social de la Microfinance au-dessus des 10 milliards minimum requis pour exercer en tant que banque universelle au Cameroun

La Régionale S.A. a un réseau de 41 agences au Cameroun et une filiale de 04 agences au Gabon. Son capital est de 10 125 360 000 FCFA (Dix milliards cent vingt-cinq millions trois cent soixante mille). Cette organisation compte 09 départements et fournit des solutions financières à plus de 101 466 clients et 107 442 comptes.

Rappelons que la Régionale d’épargne et de Crédit est principalement détenue par Charles Rollin Ombang Ekath (64 %) et le fonds suédois Nordic Microcap Investment (14 %), la microfinance affiche en 2019 un total bilan élogieux de 25 milliards de FCFA.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé