Santé › Actualité

Cameroun: La semaine nationale du c ur est lancée

Les organisateurs ont donné une conférence de presse à ce sujet ce lundi 26 septembre à Douala

Il s’agit d’une semaine entière de sensibilisation et de lutte contre les maladies cardiovasculaires (MCV), l’hypertension artérielle et le diabète. Des maladies qui font des ravages dans le monde et au Cameroun particulièrement, en témoignent les chiffres de l’Organisation Mondiale de la santé (OMS) communiqués par la Cameroon heart foundation (Camhef). L’on apprend ainsi que les MCV sont la première cause de mortalité dans le monde, environ 17,5 millions de personnes en meurent chaque année. Au Cameroun, l’on note une évolution galopante de ces maladies. Elles toucheraient actuellement plus de 30% de la population. D’où la nécessité des campagnes de sensibilisation.

Celle de la Camhef, en partenariat avec AES Sonel, lancée ce lundi 26 septembre en est à sa sixième édition, avec pour thème cette année une alimentation saine pour un c ur sain. Lors de la conférence, le Dr. Joseph Dieuboué d’AES Sonel et le Pr Daniel Lemogoum, promoteur de la Camhef sont revenus sur certains facteurs pouvant favoriser la survenue ou la complication des MCV. Les facteurs non-modifiables comme l’âge, l’hérédité ou le sexe. L’on apprend que l’homme est souvent plus exposé que la femme avant la ménopause. Il y a aussi des facteurs modifiables, qui sont ceux sur lesquels on peut agir efficacement pour éviter les MCV et leurs complications. L’on cite ici l’hypertension artérielle, le diabète, la sédentarité, le surpoids ou l’obésité, l’alcoolisme et le tabagisme, le stress et la consommation excessive de graisses avec taux de cholestérol élevé rappelle le Dr. Dieuboué.

Le programme de la semaine
Pour faire face à tous ces dangers, les spécialistes recommandent tout simplement un changement d’habitudes de vie, comme par exemple éviter de manger trop gras, trop sucré, trop salé. Ou encore pratiquer une activité physique régulière et faire des examens au moins une fois par an. Pour faire passer ce message, diverses activités sont prévues, des séances de dépistages gratuites à Douala et Yaoundé avec en prévision 10 millions de personnes à dépister, des causeries éducatives, des formations grand public à la réanimation cardiovasculaire et aux gestes qui sauvent, car comme le soulignent les experts, cinq arrêts cardiaques sur dix surviennent dans les familles et lieux de service. Les 30 septembre et 1er octobre, un symposium international de cardiologie préventive se tiendra au Cercle municipal de Yaoundé, avec des experts du ministère et de la santé, suivi d’une nuit du c ur à l’hôtel Hilton. L’une des plus grosses activités de cette semaine sera l’inauguration par le ministre de la Santé, ce mercredi 28 septembre à Okala, d’une clinique de prise en charge des maladies cardiovasculaires. Le public pourra visiter le village du c ur qui sera ouvert les 29 et 30 septembre à l’Hôtel de ville de Yaoundé avec au programme des cours de massage, expositions et causeries. Des marches du c ur sont prévues les 1er et 2 octobre dans diverses villes du pays pour clore la semaine.

Le visuel de la semaine du coeur 2011
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé