Société › Société

Cameroun: l’Adamaoua célèbre la fête des b ufs et élit le meilleur berger

La localité de Balewa a abrité la 12ème édition de la traditionnelle fête des b ufs du ranch AMAO

Le monde rural était à l’honneur ce week-end à Ngaoundéré, occasion pour les populations de se rendre compte de la richesse et de la qualité des produits du cheptel bovin de la Région. La 12ème édition de la traditionnelle fête biennale des bergers du ranch AMAO (Alhadji Mohamadou Abbo Ousmanou) a eu lieu ce week-end pour honorer les bergers, promouvoir l’élevage bovin et saluer la richesse de la vache. Jamais on a vu autant de b ufs réunis en un seul lieu, jamais aussi on a vu autant de bergers réunis en une seule journée. Une véritable exhibition de ce que d’aucuns appellent déjà  »l’or rouge » de l’Adamaoua. Une véritable constellation aussi d’une myriade de bovins qui donne des vertiges et qui font si bien porter à l’Adamaoua son surnom de premier cheptel de bovins au Cameroun.

Des milliers de personnes ont bravé la grande distance qui sépare la ville de Ngaoundéré à la localité hôte de l’évènement, Balewa. El Hadj. Mohamadou Abbo Ousmanou le richissime homme d’affaires de Ngaoundéré, initiateur et organisateur de l’évènement n’a pas manqué dans son allocution de bienvenue de remercier le tout puissant qui a permis aux uns et aux autres de se retrouver une fois de plus pour célébrer cette fête qui consacre le rapport entre le b uf et l’homme. Une fête qui est organisée a-t-il dit, non seulement pour les bergers, mais aussi pour les artistes. C’est ce qui a d’ailleurs justifié la présence de plusieurs artistes venus de l’Adamaoua et d’ailleurs pour donner de la voix et des couleurs à cette grande parade.

Le passage d’une soixantaine de troupeaux de b ufs aura été le moment le plus attendu. Et c’est d’ailleurs à l’issu de cette exhibition que le jury a désigné les dix meilleurs bergers selon des critères bien définis. Les différents troupeaux ont été examinés secteur par secteur, les bergers quant à eux ont été noté sur l’état d’embonpoint des bovins, l’état sanitaire des animaux, le taux de naissance pour les troupeaux des producteurs, le taux de mortalité, la composition des troupeaux et le comportement des bergers eux-mêmes.

A l’issue de cette édition, la commission a noté avec satisfaction la très nette amélioration de l’embonpoint des bovins en général, un meilleur état sanitaire des troupeaux et un faible taux de mortalité imputable aux accidents et négligences. Au finish, c’est le berger Ahmadou Alidou, troupeau n° 710 d’un effectif de 169 têtes qui a reçu le prix de meilleur berger du ranch AMAO pour l’édition 2009.
De nombreuses personnalités ont assisté à l’évènement parmi lesquelles le Secrétaire Général de la Région, Zang III qui représentait le gouverneur de la Région. La nuit a été très longue au ranch AMAO où de nombreux artistes se sont produits. Rendez-vous a été pris en 2011 pour la treizième (13e) édition de la biennale, fête des b ufs du ranch AMAO.

Image d’illustration
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut