› Politique

Cameroun : l’ancien directeur général de la Sodecoton, Iya Mohammed, dément être lié au mouvement rebelle MLC

Iya Mohammed

Ce groupe d’insurgés avait déclaré agir pour les intérêts d’anciens hauts responsables aujourd’hui en incarcérés.

Par la voix de son avocat, l’ancien directeur général de la Société de développement du coton (Sodecoton) a tenu à ne pas être associé au Mouvement pour la libération du Cameroun (MLC), un groupe rebelle connu depuis quelques mois à travers des vidéos postées sur les réseaux sociaux et qui assure vouloir déposer le président Paul Biya.

Iya Mohammed « n’est ni de près, ni de loin mêlé aux activités de cette entité dont il découvre l’existence », fait savoir à son avocat à travers un démenti ce 6 mars. « Les allégations de relatives au statut de ‘leader’ affublé faussement à Iya Mohammed sont totalement infondées et constituent dès lors de simples affabulations véhiculées vraisemblablement à des fins inavouées », poursuit le conseil de celui qui fut par ailleurs président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

Ce démenti intervient quelques jours après la diffusion d’une vidéo où le leader du MLC dévoilait ses intentions. Il affirmait alors défendre la cause de personnes à l’instar d’Iya Mohammed, de l’ancien ministre Marafa Hamidou Yaya (lui aussi incarcéré) ou encore du mouvement 10 millions de nordistes. Ce dernier s’est aussi distancié de ce parrainage.

Arrêté en 2013 sous des accusations de détournement de deniers publics à la Sodecoton, Iya Mohammed, alors président de la Fecafoot également, a été condamné en 2017 à 15 ans de prison.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé