Politique › Judiciaire

Cameroun: l’ancien Mindcaf, Koung à Bessikè serait attendu au Tcs lundi

Cameroun - Nécrologie : décès de l'ancienne ministre Jacqueline Koung à Bessike
Jacqueline Koung à Bssiké (c) Droits réservés

L’ex-ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaire foncières est interdit de sortie du territoire national depuis mars 2019.

A l’origine de l’audition de Jacqueline Koung à Besssiké, une plainte de la Communauté urbaine de Douala déposée en 2016 contre inconnue sur des questions foncières.

Des sources indiquent que l’ancien ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaire foncières (Mindcaf) est attendu par les Corps spécialisés des officiers de la police judiciaire du Tribunal criminel spécial (Tcs) ce lundi 03 juin. Elle aurait été également entendue le 28 mai.

Depuis mars 2019, Jacqueline Koung à Besssiké fait l’objet d’une interdiction de sortie du territoire. Dans un document, le procureur général du Tribunal criminel spécial (Tcs) instruit de «bien vouloir prendre toutes les mesures appropriées en vue de l’interdiction jusqu’à nouvel ordre de sortie du territoire national de la nommée Koung à Bessiké Jacqueline. […] En cas de tentative de sortie du territoire, interpeller la susnommée et aviser d’urgence la division des enquêtes des Corps spécialisés des officiers de la police judiciaire à Yaoundé», renseigne le message porté.

Jacqueline Koung à Bessiké est sortie du gouvernement suite au remaniement ministériel du 04 janvier 2019. Elle était Mindcaf depuis décembre 2011.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé