Politique › Institutionnel

Cameroun: l’armée met la main sur une dizaine de terroristes

De nombreuses armes ont également été saisies au cours d’une opération militaire conjointe menée dans la nuit de dimanche à lundi dans la localité d’Achigachia

Quatre attentats terroristes ont frappé simultanément, lundi, 25 janvier 2016, la localité de Bodo dans l’Extrême-Nord du Cameroun. Selon un nouveau bilan provisoire dressé mardi par le ministre de la Communication (Mincom), porte-parole du gouvernement camerounais, Issa Tchiroma Bakary, l’on dénombre au moins 32 morts et 68 blessés.

Attribuée à la secte islamiste Boko Haram, cette quadruple attaque est la plus violente subie par le Cameroun depuis le début de l’année 2016, d’autant plus que son bilan pourrait être revu à la hausse.

Dans un communiqué lu sur les ondes de la radio nationale mardi matin, le Mincom a indiqué que les blessés « dans un état grave » ont été conduits lundi soir, par hélicoptère, à l’hôpital militaire de Maroua, capitale de l’Extrême-Nord.

Alors que de premières informations avaient fait état d’un triple attentat suicide, le porte-parole du Gouvernement a précisé que quatre explosions ont en réalité secoué la localité de Bodo.

S’exprimant devant la presse lundi soir, le Gouverneur de la région, Midjiyawa Bakary, a précisé, de son côté, qu’il s’agissait de deux attentats suicides, à l’entrée et à la sortie de la localité, doublés de deux explosions de bombes cachés dans des sacs de légumes dans le marché hebdomadaire.

Dans la même communication lue sur les ondes de la radio, Issa Tchiroma Bakary a indiqué que Boko Haram a enregistré de lourdes pertes, avec 17 terroristes « neutralisés » et de nombreuses armes et munitions saisies, à la suite d’une opération militaire conjointe dans la localité d’Achigachia (Extrême-Nord), un des points d’appui du groupe terroriste.

Menée dans la nuit de dimanche 24 à lundi 25 janvier, cette opération a été conduite par le secteur numéro un de la Force Mixte Multinationale (FMM) appuyé par les forces de défense camerounaises, « en parfaite synergie avec l’armée nigériane ».

« Seulement trois blessés légers auront été enregistrés dans les rangs des forces de défense camerounaises au terme de cette opération », conclut le porte-parole du Gouvernement.

De nombreux morts enregistrés au cours des attentats de lundi à Bodo.
Droits réservés)/n

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut

error: Contenu protégé