› Société

Cameroun : l’armée va recruter près de 30 000 jeunes d’ici 2025

Des soldats de l'armée camerounaise.

Le chef de l’Etat aurait donné son accord pour un vaste mouvement de rajeunissement des effectifs.

C’est une note interne du ministère de la Défense, du 15 décembre 2020, qui renseigne sur ce recrutement inédit au sein de la Gendarmerie nationale et de l’Armée.

D’après le ministre de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo, qui relaie une correspondance de l’Etat-major particulier du président de la République, ce dernier aurait marqué son accord pour le recrutement de près de 30 000 Hommes d’ici à 2025. Ce vaste mouvement devrait débuter en 2021.

Ainsi, le Mindef informe le commandement central de la gendarmerie, les chefs d’Etat-major, et le directeur des ressources humaines de l’armée que 1000 officiers, avec des niveaux académiques différentes, seront recrutés par an dès l’année prochaine.

A cela il faudra ajouter 3240 sous-officiers, soit « 1080 tous les deux ans ; 340 élèves sous-officiers de gendarmerie, 174 élèves sous-officiers des armées ».

Le plus gros du contingent sera le recrutement de  24 990« MDR » (Militaires de rang,Ndlr). Il s’agira de 8330 recrues tous les ans, dont 3000 élèves gendarmes et 5330 « soldats des armées ». Pour un total de 29 230 Hommes en cinq ans.

A noter qu’un document qui a fuité il y a quelques semaines révèle que le ministre de la Défense a demandé à ses services de constater la désertion de plus de 600 militaires depuis au moins 20 ans. Beti Assomo instruisait de ce fait leur radiation des effectifs de l’armée.

Il y a un peu plus de deux semaines, le ministère de la Défense a lancé le recrutement de 2200 Hommes au Bataillon d’intervention rapide (Bir), l’unité d’élite de rattachée à l’armée de terre. Selon les experts, l’armée camerounaise compte un peu plus de 35 000 Hommes.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé