Eco et Business › Energie

Cameroun : l’Arsel somme Enéo de revoir sa méthode de facturation de l’énergie électrique

Des équipes d'Eneo à pied d'oeuvre (c) Droits réservés

Le mois dernier la société camerounaise de distribution d’électricité Eneo s’est lancée dans une opération d’estimation systématique des index. Le directeur général de l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel) vient d’intimer l’ordre d’y mettre fin.

Au mois de mai dernier, Enéo a entrepris de réduire la fréquence de passage de ses agents chargés de relever les index de consommation électrique.  Au motif d’éviter que ces derniers soient infectés au Covid-19 lors de leur descente sur le terrain. Enéo institue à cet effet une nouvelle forme de facturation qui consiste à estimer la nouvelle consommation sur la base des précédentes.

C’est ce qui justifie le basculement des consommations d’énergie électrique à des tranches supérieures (ou inférieures) au coût du KWH le plus élevé (ou plus bas) survenu au cours du mois dernier.

Du moins, il s’agit du constat fait par le directeur général de l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel) dans une correspondance envoyée le 11 juin 2020 aux responsables d’Enéo.  Le Dg de l’Arsel dénonce la démarche d’Enéo qui semble avoir pris cette option d’estimation des index  de manière unilatérale, sans consulter le régulateur.

Jean Pascal Nkou instruit par conséquent Enéo de : « suspendre cette opération d’estimation systématique des index au motif du Covid-19, et de procéder à la relève des index, en vue de corriger les factures servies aux consommateurs au cours du mois de mai 2020 ».

il demande également « de procéder à la régularisation des factures conformément aux dispositions de l’article en vigueur ». Une réglementation qui  stipule en effet que: « le report du supplément de consommation dans la facture du mois suivant au cas où la relève ou la facturation intervient au-delà de 30 jours ».

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé