Société › Société

Cameroun: l’assistance de la France aux blessés d’Eséka

Mardi 25 octobre, l’ambassadeur français Gilles Thibault a remis un don de médicaments au ministre camerounais de la Santé publique, à Yaoundé

Après la catastrophe survenue à Eseka le 21 octobre dernier, tous les dons contribuant à apporter de l’aide aux blessés, près de 600 selon le dernier bilan, sont les bienvenus. C’est dans cet élan que l’ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault, a remis, mardi 25 octobre 2016, un important don de médicaments, en vue du renforcement de la prise en charge des accidentés internés à l’Hôpital central et au Centre des urgences de Yaoundé.

Au total, 14 colis, soit plus de 300 kg de médicaments, constitué sur la base des besoins exprimés par le gouvernement camerounais et mobilisés par la cellule de crise du ministère des Affaires étrangères français immédiatement après le drame de vendredi, ont été réceptionnés par le ministre de la Santé publique (Minsanté), au nom du gouvernement camerounais. A l’occasion, André Mama Fouda, était assisté du secrétaire d’Etat Alim Hayatou.

Selon Gilles Thibault, cet appui de supporter immédiatement les sacrifices consentis par les hôpitaux dans la prise en charge contraignante des blessés. Ce sont ces sacrifices, rappelle André Mama Fouda, qui ont permis d’assister les 599 blessés d’Eséka, dont seulement deux ont, malheureusement, perdu la vie. « Les stocks doivent être renforcés, car après la catastrophe, d’autres patients viendront toujours », a noté l’ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault.

Le Minsanté réceptionne le don de la France mardi, 25 octobre 2016.
Droits réservés)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé