Société › Société

Cameroun: Le bilan des inondations fait état de 60 000 victimes

L’information a été donnée jeudi 27 septembre, par le système des Nations Unies dans le pays, qui a par ailleurs mobilisé des fonds pour la cause

Environ 60.000 personnes au total sont touchées par les inondations survenues depuis août dans les régions du Nord et de l’Extrême-Nord du Cameroun et parmi ces sinistrés, 11% se retrouvent dans des sites de relocalisation, a annoncé jeudi 27 septembre 2012 à Yaoundé le système des Nations Unies dans le pays . Cette grave catastrophe qui a poussé le président camerounais Paul Biya à se rendre dans les régions concernées la semaine dernière fait peser la menace d’une crise humanitaire, eu égard à son ampleur accompagnée de difficultés d’accès dans certaines zones des inondations, a affirmé la coordinatrice par intérim du système des Nations Unies, Charlotte Faty Ndiaye, au terme d’une mission d’évaluation sur le terrain. « Le gouvernement camerounais fait déjà beaucoup et nous, nous devons encore faire mieux (..) On a pu sauver des vies, puisqu’on a déplacé les populations sinistrées », a-t-elle lors d’une conférence de presse dans les locaux de la représentation camerounaise du Programme alimentaire mondial (PAM) dans la capitale de ce pays d’Afrique centrale qui vit en ce moment la saison des pluies.

Sur les 60.000 sinistrés recensés, 40.200 se trouvent dans le Nord et 20.000 dans l’Extrême-Nord, d’après l’Onu. 52% de cette population est constituée de femmes et plus de 18.000 enfants sont dénombrés, a précisé Faty Ndiaye qui a fait état du « risque d’épidémies si nous n’agissons pas », étant donné une forte prévalence du choléra, de la méningite et de la fièvre jaune dans les deux régions. Principalement, a-t-elle dit, les interventions des agences spécialisées onusiennes sont concentrées sur les personnes regroupées dans des sites de relocalisation (quatre dans l’Extrême- Nord et deux dans le Nord), lesquelles sont évaluées à 6.600, soit 11% de la population totale des victimes de la catastrophe. En plus des réponses aux besoins urgents de tous les sinistrés concernant les abris, l’alimentation, la santé puis l’hygiène et l’assainissement, « toute femme en état de grossesse dans les sites de relocalisation va être prise en charge gratuitement », a expliqué la responsable onusienne, qui a mentionné la mise à disposition de 20.000 moustiquaires imprégnées d’insecticide.

Pour sa réaction face à la catastrophe, le gouvernement camerounais avait annoncé le déblocage d’une aide d’urgence de 1,5 milliard de francs CFA (3 millions USD), complétée par une enveloppe de 300 millions de francs (600.000 USD) accordée par le couple présidentiel sans oublier un stock de vivres et de matériels divers. En marge de la solidarité internationale, beaucoup de soutiens se sont également manifestés, dont une aide de 5 millions de francs CFA (10.000 USD) de l’ambassade de Chine à Yaoundé et un don pluriel chiffré à un million USD offert par les Etats-Unis ont été enregistrés.

Le bilan des inondations fait état de 60 000 victimes dans le Nord Cameroun
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé