› Eco et Business

Cameroun : le BMN verse une prime de 23,7 millions FCfa à Mutuelle Multiprint

La cérémonie y relative, couplée à la signature des avenants aux conventions de mise à niveau avec deux entreprises, s’est déroulée la semaine dernière dans les locaux du bénéficiaire sis à Douala-Bonabéri.

 Le siège de la Mutuelle Multiprint a connu une ambiance inhabituelle mercredi 02 octobre 2019. Un gros chèque, une joie contagieuse, et des sourires à profusion. Voilà qui pourrait résumer l’ambiance lors la remise solennelle de la prime sur investissements matériels octroyée par le Bureau de mise à niveau (BMN) à Mutuelle Multiprint. Conduite par le Professeur Isaac Tamba, le président de son Comité de pilotage, la délégation du BMN, composée du Directeur, Chantal Elombat Mbedey, des membres du Copil, et des personnels de l’institution, a pu apprécier de visu les machines ultra-modernes acquises grâce à l’appui du Bureau.

Ces équipements à la pointe de la technologie ont boosté la performance de cette entreprise spécialisée dans la réalisation des supports de communication. A titre d’illustration, a-t-on appris, la production de Mutuelle Multiprint a augmenté de 18 points, soit +50,33%, tandis que son chiffre d’affaire connait une croissance moyenne annuelle de +16,16%. En outre, selon Lydie Djeukam, le Directeur général de cette entreprise, « les appuis conjugués du BMN ont permis d’obtenir un taux de progression de la valeur ajoutée de 22,72% entre 2016 et 2017 et de 31,81% entre 2107 et 2018 ».

Cette cérémonie, a confié Chantal Elombat Mbedey, constitue « l’heureux aboutissement d’un long processus commencé le 27 avril 2015 avec l’adhésion de Multuelle Multiprint au Programme national de mise à niveau mis en œuvre par le BMN.  (…) Elle témoigne de ce que cette entreprise a implémenté avec succès, à plus de 80%, l’aspect matériel du plan de mise à niveau formulé par des experts de haut vol au terme d’un check-up rigoureux cette structure ».

Le directeur du BMN ajoute : « un évènement comme celui-ci administre une nouvelle fois, la preuve que le gouvernement à travers le BMN, tient ses promesses concernant l’octroi effectif des primes prévues dans le cadre du PNMAN qui est un instrument important de la stratégie nationale de la compétitivité de l’économie camerounaise ».

La cérémonie très courue a été ponctué par l’exposé de Antoine Anatole Nkolo Biyidi (PDG de Agis) sur la transformation numérique des entreprises. L’autre temps fort de cette cérémonie était la signature de deux avenants aux conventions de mise à niveau entre le BMN et les entreprises Société industrielle des peintures, encres, colles et cosmétiques (SOCIPEC) et la Société camerounaise de savonnerie (SCS).

L’adhésion au PNMAN étant volontaire, Chantal Elombat Mbedey a renouvelé l’invitation que le BMN adresse de manière itérative aux entreprises camerounaises, à adhérer massivement à ce Programme. D’autant que le contexte économique actuel marqué par le libre-échange charrie autant de menaces que d’opportunités pour les entreprises camerounaises. Pour en tirer le plus grand profit, elles sont condamnées à être performantes et compétitives. Une équation dont la solution est leur mise à niveau



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé