› Economie

Cameroun : le budget 2021 prévu à 4909 milliards Fcfa

Le gouvernement autour du chef de l'Etat.

Les projections budgétaires 2022 et 2023 sont également faites par le ministre des Finances en ce moment à l’Assemblée nationale, à travers le Document de programmation économique et budgétaire à moyen terme.

Pour l’année 2021, le gouvernement du Cameroun prévoit un budget de l’Etat qui s’élève à 4909 Fcfa. Soit une hausse de 202 milliards Fcfa par rapport à l’année 2020 en cours.

Dans le détail, les recettes de biens et services connaissent une légère hausse et passent de 677 milliards Fcfa en 2020 à 686 en 2021, soit une augmentation de plus de 9 milliards Fcfa.

Ceci « en dépit de la prise en compte des contraintes fortes liées à l’organisation de la Can 2021, à la couverture sécuritaire, au fonctionnement des Conseils régionaux et au dépenses sanitaires », explique le ministre des Finances Louis Paul Motaze au Parlementaires ce dimanche 05 juillet 2020 à l’Assemblée nationale.

Il ajoute qu’en 2022 et 2023, « ce poste de dépenses sera ramené à 667 milliards Fcfa », en baisse de 19 milliards Fcfa par rapport à 2021.

Pour ce qui est des « transferts et subventions », ils baissent de 527 milliards Fcfa à 518 milliards Fcfa entre 2020 et 2021. Mais entre 2022 et 2023, « ce poste est projeté à 617 milliards Fcfa en augmentation de 99 milliards Fcfa », excipe le ministre des Finances.

Louis Paul Motaze explique cette augmentation  « essentiellement  par la nécessité de prendre en charge les manques à gagner de la Sonara et des marketeurs liés aux importations des hydrocarbures ».

Pour le reste, entre 2022 et 2023, l’Etat du Cameroun établit des prévisions de budget  de l’ordre de 5279 milliards Fcfa, soit une augmentation de 369 milliards Fcfa par rapport à 2021.

A titre de rappel, l’exercice auquel se soumet en ce moment le ministre des Finances devant les parlementaires entre dans le cadre de la loi du 11 juillet 2018 portant code de transparence et de bonne gouvernance dans la gestion des finances publiques et la loi n°2018/012 portant régime financier de l’Etat  et des autres entités publiques.

Ces deux textes réglementaires consacrent le Débat d’orientation budgétaire (Dob) au Parlement en milieu d’exercice budgétaire.

Ce Dob intervient par ailleurs après l’adoption par le gouvernement en Conseil de cabinet – le 02 juillet 2020 – du Document  de programmation économique et budgétaire (Dpeb), qui trace les grandes lignes supra.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé