Société › Société

Cameroun: le Cardinal Christian Tumi fait «Doctor honoris causa»

Cette distinction lui a été remise le mercredi 26 octobre 2016 par l’Université catholique d’Afrique centrale de Yaoundé

Le mercredi 26 octobre 2016 était jour de rentrée pour l’année académique 2016-2017 à l’Université catholique d’Afrique centrale de Yaoundé (UCAC). La cérémonie officielle de rentrée académique s’est déroulée au campus de l’UCAC situé au quartier Nkolbisson en présence du Cardinal Christian Wiyghan Tumi.

L’ancien Archevêque de Douala a été, à l’occasion, fait « Doctor honoris causa » de cet établissement d’enseignement supérieur.

La toge lui a été remise devant un public venu nombreux pour assister en même temps au jubilé d’argent de l’UCAC qui se célèbre du 24 au 30 octobre 2016 sous le thème : « 25 ans au service de la justice et de la vérité ».

Agé de 85 ans, Christian Tumi reçoit ainsi sa troisième distinction. Le 09 septembre 2008, Il avait reçu le « prix Cardinal von Galen », décerné par l’ONG Human Life International, « en reconnaissance de près d’un demi-siècle de pastorale de ce Prélat en faveur de la famille, des laisser pour compte, de l’avènement et du respect du jeu démocratique au Cameroun ». Le 15 novembre 2011, Transparency International lui décernait le « Prix de l’Intégrité 2011 ».

Le grade de docteur honoraire vient ajouter une autre reconnaissance à l’endroit de celui qui a débuté sa carrière de prélat le 17 avril 1966 au diocèse de Buéa où il avait été ordonné prêtre. Parallèlement, Christian Tumi poursuit sa formation en sciences de l’éducation au Nigéria puis à Londres (Grande-Bretagne), en théologie à l’Institut catholique de Lyon (France) où il obtient une licence. Il va également étudier la philosophie à l’Université de Fribourg (Suisse) où il obtient un doctorat.

De retour au Cameroun, il est nommé recteur du grand séminaire régional de Bambui dans l’archidiocèse de Bamenda, région de Nord-Ouest.

Le 06 décembre 1979, il est nommé évêque de Yagoua. Trois ans plus tard (19 novembre 1982), il est fait archevêque coadjuteur de Garoua, avant de devenir archevêque de la même ville le 17 mars 1984.

Il a également présidé la conférence épiscopale camerounaise entre 1985 et 1991. Le 31 août 1991, Christian Tumi est nommé archevêque de Douala, ville dans laquelle il va rester jusqu’à son retrait le 17 novembre 2009 à l’âge de 79 ans.

Le Cardinal Christian Tumi revêt la toge rattachée à sa distinction, mercredi 26 octobre 2016 à Yaoundé.
Droits réservés)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé