Opinions › Tribune

Cameroun: Le centre pasteur fait une mise au point

« Eclairage scientifique concernant les tests rapides SD Bioline »

« Suite à l’article paru dans votre édition du 02/08/2009, Le Centre Pasteur du Cameroun, Laboratoire National de Référence et de Santé Publique se voit dans l’obligation d’apporter quelques précisions concernant les informations relatées sur les tests de diagnostic présentés par la firme SD Bioline.

SD Bioline est une firme coréenne de fabrication de tests de diagnostic rapide, représentée au Cameroun par Biopharcam. A l’occasion de la visite des cadres de SD Bioline au Cameroun, une rencontre a été organisée le jeudi 30 juillet à l’hôtel Hilton. L’objectif de cette rencontre était de présenter la firme, ses différents produits et son représentant local aux cadres du Ministère de la Santé. Il ne s’agissait en aucun cas d’une rencontre scientifique. Différents tests de diagnostic rapides ont été présentés dont un test pour le VIH, plusieurs tests pour le paludisme, et deux tests pour la tuberculose.

Il n’a pas été présenté un test unique permettant de faire le diagnostic de la tuberculose, du paludisme ou de l’infection à VIH à partir d’une goutte de sang.

Les tests rapides pour le VIH et le paludisme et pour d’autres pathologies (hépatites, chlamydia, streptocoque Béta-hémolytique.) permettant le diagnostic en moins de 30 minutes ne sont pas une nouveauté. Plusieurs de ces tests sont actuellement utilisés dans les laboratoires nationaux. En ce qui concerne le VIH, il existe déjà sur le marché des tests de diagnostic rapides qui sont également discriminant (VIH1 ou VIH2).

A l’heure actuelle il n’existe pas de test rapide permettant de faire le diagnostic de tuberculose à partir d’une goutte de sang. La firme SD Bioline a présenté deux tests : le 1er, permettrait, de faire l’identification de Mycobacterium tuberculosis après une culture positive (ce qui demande au moins 15 jours et réalisable uniquement par un laboratoire spécialisé) et pour le deuxième, l’identification se ferait après une amplification génique d’un produit de prélèvement du site de l’infection et non à partir du sang.

La rencontre du 30 juillet était une démarche commerciale, et ne devrait pas être rapportée comme source de nouveauté, ceci d’autant plus que les tests de la firme SD Bioline sont en évaluation au Cameroun et attendent leur autorisation de mise sur le marché. »

Centre Pasteur Yaoundé
Journalducameroun.com)/n
A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut