Culture › Musique

Cameroun: Le chanteur Eboa Lotin for ever!

Les acteurs culturels apprécient la sortie du coffret de 3 CD de l’artiste disparu Eboa Lotin

C’est une très belle initiative à louer d’autant plus qu’elle s’arrime à l’exploitation et à la mise en valeur de notre patrimoine culturel national à travers les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Vous comprenez que l’équipe qui a uvré pour ce projet a véritablement utilisé des moyens efficaces pour atteindre un très large public. Nous ne pouvons que encourager cette très grande initiative et l’accompagner.

M. Bendegue, délégué régional de la culture du Littoral
journalducameroun.com)/n

Déjà, j’aime beaucoup la musique. Eboa Lotin, je le portais très haut, donc je ne pouvais pas être au Cameroun et ne pas assister à cet évènement relatif à la présentation de ce coffret collector. J’encourage d’autres aussi qui ont travaillé longtemps, d’abord les jeunes qui soutiennent les uvres d’Eboa Lotin. Moi, j’ai eu un père musicien, je sais ce que c’est, et c’est extraordinaire. Bravo !

Madé Jong, styliste, promotrice du carnaval Images de reine
journalducameroun.com)/n

Cette présentation est très originale et d’autant plus originale que l’ uvre présentée a été très bien faite. Je le disais tantôt, ce n’est pas pour rire, je disais que ça ne ressemblait pas à quelque chose qui est faite par des camerounais, on n’a pas l’habitude d’avoir ce souci de détails, par ce que le coffret est vraiment beau. Moi, j’ai eu la chance de l’avoir. Bref, c’est beau ! L’ uvre qu’on vient de faire est à l’image de l’artiste Eboa Lotin. C’est une façon de perpétrer son uvre, et je crois qu’il faut même aller un peu plus loin, parce que ce qu’on vient de faire, c’est en temps T, donc présent. Il ne faudra pas que demain, dans dix voire quinze ans par exemple, que l’on oublie, car on n’a pas oublié les Picasso qui ont disparu. Il faut donc qu’on prenne aussi le temps et qu’on soit capable de déifier nos artistes qui le méritent. C’est pour ça d’ailleurs que je faisais remarquer aux pouvoirs publics notamment ceux qui s’occupent de la culture, que je ne comprends pas pourquoi on ne ferait pas un hommage national à M. Eboa Lotin, par ce que c’est un très grand artiste. Il faudrait peut-être qu’on y pense, mais déjà, je peux vous dire que nous sommes en train de préparer un très grand évènement dans ce sens.

Sylvain Nkom, PDG Universal Production
journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut