Politique › Institutionnel

Cameroun: Le chef de l’Etat rencontre les membres du gouvernement

Le président Paul Biya a prescrit à la nouvelle équipe gouvernementale sa feuille de route

Le gouvernement du Cameroun conduit par son nouveau premier ministre Yang Philémon a rencontré le 03 juillet dernier, le président Paul Biya. C’était dans le cadre d’un conseil ministériel qui s’est déroulé au palais de l’Unité à Etoudi. Même si cet événement peut être perçu comme un baptême de feu pour les nouveaux ministres, certains observateurs de la scène politique camerounaise n’hésitent pas à penser que ce premier conseil ministériel qui intervient au lendemain du récent remaniement ministériel du 30 juin 2009 avait une tout autre visée. Ce rapprochement conduit ces observateurs à présumer qu’au-delà d’une simple convenance de prise de contact, le président de la république a voulu faire prendre aux nouveaux membres du gouvernement, la pleine mesure de leur responsabilité, tout en leur indiquant les priorités du régime des grandes ambitions.

Dans la communication qu’il a délivrée jeudi au nouveau gouvernement, le Chef de l’Etat a laissé transparaître les mobiles qui auraient été à l’origine du toilettage gouvernemental du 30 juin 2009, où tout au moins de la sortie de certains ministres du gouvernement. Il ressort de la communication présidentielle lu sur les antennes de la Crtv radio que l’inertie tant décriée, le manque de dynamisme, mais aussi le laxisme sont autant de maux qui ont selon le président Paul Biya, altéré l’efficacité du précédent gouvernement que conduisait Chief Thomas Ephraïm Inoni.

Ce tableau sombre, mieux cette critique acerbe et sans complaisance a amené le président de la république à se préoccuper de la nécessité de la cohésion gouvernementale, seule gage de la mise en application de la politique des grandes ambitions chère au père du renouveau. L’on se souvient que les membres de l’ancien gouvernement avaient plus d’une fois étalé au grand jour leurs divergences.

Au rang des priorités, le Chef de l’Etat réitère à la nouvelle équipe de trouver les voies et moyens susceptibles d’améliorer le niveau de vie des populations. Ceci suppose le facile accès des camerounais aux produits de première nécessité. Ceci devrait être le cheval de bataille de l’équipe conduite par Yang Philémon, qui va par ailleurs s’atteler à extirper de l’administration camerounaise les démons de l’immobilisme, de la corruption, des détournements des deniers publics, de l’inertie et surtout de toutes les méthodes viles qui entravent la résolution rapide des problèmes. La nouvelle équipe gouvernementale aura-t-elle plus de pugnacité et d’efficacité pour atteindre les objectifs qui lui sont assignés par le président de la république? Seul l’avenir nous le dira.


www.plusnews.fr)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut