Eco et Business › Transports

Cameroun : le coût du passeport officiellement à 110 000 FCFA ce 1er juillet 2021

Nouveau centre de production des passeports, situé à Etoudi à la nouvelle cité ministérielle de Yaoundé.
La mesure entre en vigueur ce jour suivant la l’ordonnance présidentielle modifiant la loi de finances 2021. Elle ne concerne que les passeports ordinaires.

Dès ce 1er juillet,  le citoyen camerounais doit  débourser 110 000 FCFA au lieu de 75 000 pour obtenir un titre de voyage (passeport). Soit une hausse de 35 000 FCFA, en vertu de l’ordonnance du chef de l’Etat Paul Biya  signée le 7 juin dernier.

Parmi les changements, il est à noter que désormais  toute demande de passeport ordinaire doit être précédée d’une inscription en ligne obligatoire, sauf dérogation expresse du délégué général à la Sûreté nationale. Les fils de rangs devant les services  de la délégation générale à la Sûreté nationale ne devraient plus être observés. Le demandeur de passeport  ne s’y rendra que sur rendez-vous. En outre, il doit joindre à son dossier, la quittance de paiement de frais de timbre qui s’élève donc désormais à 110 000 F. Cette somme est payable en ligne par « mobile money » ou par carte de crédit, et le message envoyé par l’opérateur fait office de quittance.

Pour les Camerounais résidant à l’étranger, la demande est déposée auprès des chefs de mission diplomatique ou de poste consulaire.

S’agissant des passeports de service et diplomatique, les pièces à fournir pour leur délivrance restent inchangées. Ils sont délivrés gratuitement à ceux habilités à les avoir. Il s’agit, dans le premier cas, des secrétaires généraux de ministères à toute autre personne agréée par le président de la République en passant les titulaires d’une mission gouvernementale à l’étranger, les attachés de défense et leurs adjoints, les parlementaires à l’exception des membres des bureaux du Sénat et de l’Assemblée nationale ; les responsables des établissements publics et leurs collaborateurs jusqu’au rang de chef de service. Il est délivré par le délégué général à la Sûreté nationale, à la demande l’autorité compétente.

Les détenteurs du passeport diplomatique, délivré par le ministre des Relations extérieures à la demande des diplomates de carrière ou de l’autorité compétente, sont le président de la République, le président du Sénat, celui de l’Assemblée nationale, le Premier ministre, le président du Conseil économique et social, le premier président de la Cour suprême, le président du Conseil constitutionnel, le procureur général, près la Cour suprême, les anciens chefs d’Etat, les membres du gouvernement et assimilés pendant la durée de leurs fonctions, les membres des bureaux de l’Assemblée nationale et du Sénat, les anciens Premiers ministres, les présidents des Conseils régionaux, les responsables de la présidence de la République et des Services du Premier ministre jusqu’au rang d’attaché… Des conjoints de certaines de ces personnalités ont également droit au passeport diplomatique.

A propos du passeport ordinaire, il faut dire que c’est la troisième fois que les coûts augmentent au cours des 20 dernières années. Ils sont ainsi successivement passés de 30 000 à 50 0000 FCFA, puis de 50 000 à 75 000 FCFA. Désormais il va falloir débourser à 110 000 FCFA.

La Délégation générale à la sureté nationale s’est dotée d’un nouveau centre de production des passeports. Il est situé à Etoudi à la nouvelle cité ministérielle de Yaoundé. Ci-dessous quelques images du siège flambant neuf.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé