› Société

Cameroun : le Covid-19 a plongé 400.000 personnes de plus dans la pauvreté

Selon une étude publiée par la Banque mondiale, le coronavirus a envoyé des centaines de milliers de Camerounais dans la précarité.

400 000 personnes de plus dans la pauvreté au Cameroun à cause du Covid-19. Ce chiffre est annoncé alors que 25% de la population vivait déjà sous le seuil de pauvreté.

Sur une population totale d’environ 25 millions d’habitants, selon le Bureau central des recensements et des études de population (BUCREP), la Banque mondiale évalue à environ 6,9 millions le nombre de Camerounais vivant actuellement dans l’extrême pauvreté.

La pandémie à Covid a entrainé un ralentissement de l’activité économique et causé la perte de nombreux emplois et de revenus. Selon l’étude, les jeunes sont davantage touchés.

Face à cette situation, la Banque mondiale a mis en place le projet dit de « filets sociaux », lequel a permis à plus de 500.000 jeunes « d’espérer un avenir meilleur pour eux et leurs familles » et prévoit que plus de 1,3 million de bénéficiaires soient identifiés et aidés par des transferts monétaires d’urgence pendant l’année en cours.

Début mars, la Banque mondiale avait dit avoir approuvé un crédit de l’Association internationale de développement (IDA) d’un montant de 160 millions de dollars, destiné à permettre au Cameroun d’étendre et moderniser son système de protection sociale en vue d’offrir de meilleures perspectives d’emploi aux jeunes urbains en situation précaire.

 

 

 

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé