Personnalités › Success Story

Cameroun: Le décès de Tsala Essomba démenti

Alors que le journal Mutations annonçait lundi matin le décès du pasteur, certaines autres sources ont démenti l’information

La mort de Tsala Essomba démentie
Lundi 09 mai 2011, le quotidien Mutations a annoncé la mort du célèbre pasteur évangélique camerounais Tsala Essomba qui selon le journal serait intervenu le weekend. L’information serait partie d’un communiqué de la chaine de télévision Canal 2. Information qui a été répercutée dans une grande partie des ménages. Le journal n’apporte aucune précision, si ce n’est que la nouvelle a été donnée par des proches de la victime. Joint au téléphone, Pouhe Georges lui aussi pasteur pentecôtiste officiant a Bertoua dans la région de l’est du Cameroun, a fait savoir que cette information était fausse. Nous avons appris effectivement qu’un journal avait annoncé la mort de Tsala Essomba, et tout de suite j’ai joint un autre pasteur de notre congrégation et lui a appelé Tsala Essomba. Je peux le dire, il n’est pas mort, sa santé a été fragilisée mais il est en vie, a fait savoir ce pasteur formé par Tsala Essomba. Selon lui, lorsqu’il a été joint au téléphone, Tsala Essomba se serait exclamé Je sais pourquoi tu m’appelles, moi aussi j’ai appris qu’on annonce ma mort. Sur la maladie de Tsala Essomba, le pasteur Pouhe s’est refusé de donner un avis. Mais il a annoncé que le pasteur présenté comme mort, avait prévu une série d’activités sur la Belgique. J’ai eu la confirmation que Tsala Essomba avait maintenu son programme de croisade sur la Belgique. Il y mènera un ensemble d’activités pastorales d’ici peu a-t-il fait savoir. Les informations du Pasteur Pouhe ont été confirmées un peu plus tard dans la soirée, lorsque la chaine de télévision Canal 2 a fait passer un appel téléphonique indiquant qu’il s’agissait du pasteur donné pour mort.

Le pasteur de toutes les controverses
Toute information sur Tsala Essomba fait toujours l’objet d’une grande attention de la part de nombreuses personnes. Ce pasteur intervenant dans plusieurs secteurs s’était fixé pour objectif de faire le tour du Cameroun avant 2011 pour mener des croisades visant à inciter les populations à soutenir le régime en place. Une idée qui semblait lui valoir les faveurs des autorités. Dans un tout autre domaine, Tsala Essomba est connu pour son action sociale. Sous le couvert de son Organisme non Gouvernementale, il a souvent procédé à des remises de dons dans des orphelinats, de médicaments à des centres hospitaliers, de matériels informatiques ainsi que de fournitures scolaires à des écoles. Très récemment, il avait fait l’objet de nombreuses attaques dans la presse privée camerounaise. On lui reprochait entre autre de ne pas être suffisamment transparent sur les origines et l’étendue de son patrimoine. Autre reproche, le Pasteur sous le couvert de son message divin a semblé par moment rouler pour la cause du régime en place, bénéficiant ainsi de ses faveurs, ce qui a créé une levée de bouclier contre lui. Malgré tout, le pasteur reste un phénomène pour de nombreux pentecôtistes qui sont acquis à sa cause et à son message divin. Le pasteur ces derniers temps semble souffrir d’un mal sérieux. Certaines sources parlent d’empoisonnement, là aussi rien n’est assez précis.

Le Tsala Essomba est un pasteur pentecôtiste camerounais
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé