Culture › Religion

Cameroun : le diocèse de Mbalmayo célèbre les journées nationales des jeunes

Les journées nationales des jeunes se déroulent à Ebolowa
Les jeunes réunies à Mbalmayo

Les évêques de la province ecclésiastique de Yaoundé, constituée en 7 diocèses parmi lesquels le diocèse de Mbalmayo, communient avec les jeunes.

L’événement se tient en prélude à la journée mondiale des jeunes prévue en 2023 en Portugal sous la présidence du Pape François. Ce mardi 2 août à la Cathédrale Notre-Dame du Rosaire de Mbalmayo, la joie est visible, l’esplanade de ladite Cathédrale est en effervescence. Plus de 400 jeunes venus des diocèses notamment de Batouri, Bertoua, Obala, Yokaduma, Sangmelima accompagnés de leurs pères évêques, célèbrent ces journées nationales des jeunes sous le thème « Marie se leva et s’en alla en hâte ».

Mgr, Marcellin-Marie Ndabnyemb évêque de Batouri, a indiqué au cours de la célébration eucharistie du lancement de JNJ que, les objectifs de ces journées est de redynamiser les jeunes dans l’oeuvre de l’évangélisation qui est commune à tous les chrétiens, amener ces derniers à se socialiser, à vivre ensemble et à témoigner du Jésus christ vivant, car le Cameroun a besoin de cette unité fondée sur le Christ pour que tous ensemble, nous regardions dans la même direction.

Mgr Joseph-Marie Ndi-Okalla a dans son adresse aux jeunes, remercié ses pères évêques de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun (CENC), d’avoir choisi et investi le pôle Mbalamayo pour accueillir l’édition 2022 des journées nationales des jeunes.

Les jeunes réunies à Mbalmayo

Les évêques

« En ce jour de lancement des activités de JNJ, plus de 400 jeunes venus de différents horizons, apprennent à se rencontrer. A prier ensemble et à écouter la parole de Dieu ensemble au nom de leur foi pour apporter leur contribution dans la société par la foi et par l’éducation. A participer à l’édification du Cameroun. Car le défi de paix de justice  sociale, de cohésion et de vivre ensemble s’impose à notre pays»  a dit l’Évêque de Mbalmayo.

Et d’ajouter, «  ces journées, consistent à enraciner les jeunes dans la foi, dans l’espérance et dans le projet de bonheur de Dieu   qui veut que toute personne humaine soit sauvée ».

Justine Gaëlle Ngono venue du diocèse d’Obala, n’a pas caché sa joie : « J’ai aimé l’accueil réservé aux jeunes venus pour ces JNJ  à Mbalmayo et la prédication de Mgr Joseph –Marie Ndi-Okalla  surtout l’ambiance, c’est comme une fête».

Rappelons tout de même que, la dernière édition des JNJ s’est déroulée à Garoua dans la région du Nord.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé