› Eco et Business

Cameroun: Le Dja, Boeing 767-300 ER bientôt en service ?

Après un an dans un hangar à Douala, il est en refection en Irlande!

Cela faisait déjà presque un an que le Boeing 767-300 ER était cloué au sol dans un hangar à Douala. Cet appareil qui a longtemps fait la fierté du Cameroun dans le transport aérien n’arrivait plus à effectuer les missions pour lesquelles il était destiné. On se rappelle que c’est le 8 mars 2008 que le commandant Pierre Ndzana avait effectué le dernier vol d’essai de cet appareil. Il était donc temps de le remettre d’abord en bon état avant d’envisager une éventuelle utilisation. Avant de s’envoler pour l’Irlande le Dimanche 21 juin 2009, il ya eu d’abord tout un cérémonial dans le hangar qui abritait cet appareil. Le ministre Camerounais des finances Essimi Menye venu tout droit de Yaoundé s’y est d’abord concerté avec le personnel technique, celui de la sécurité et les responsables en charge de la liquidation de la Camair. Le patron des finances qui suit personnellement ce dossier est donc venu à Douala pour s’assurer des bonnes conditions de départ de cet avion pour l’Europe. Samedi 20 juin 2009, le Commandant de bord, l’allemand Klaus Witteck et son compatriote Co pilote, arrivés au Cameroun le vendredi 19 juin 2009, se sont d’abord attelés à des contrôles de routine, à des vérifications de toutes nature, avant de faire tourner les moteurs de l’appareil. Ils l’ont fait rouler sur la piste avant de procéder à un vol d’essai qui a duré plus d’une heure.

Après ce vol d’essai, l’avion a été reconduit à son hangar pour la suite des vérifications techniques. Un pneu du train arrière gauche a été remplacé. Des essais seront à nouveau effectués par les techniciens allemands. Hier dimanche, 21 juin 2009, le Dja comme l’appellent affectueusement les Camerounais, s’est donc envolé pour l’Irlande où il va subir une visite plus approfondie par des experts en la matière. Une tache qui va coûter aux contribuables Camerounais 650 millions de francs CFA. Il faut dire que cet appareil était au départ la propriété d’Ansett WorldWide, un loueur d’avions. Le Cameroun finira par l’acheter en septembre 2008, à hauteur de soixante -dix millions de dollars soit environs trente milliards de francs CFA. Depuis l’arrêt des activités du Dja, une équipe avait été mise sur pied pour assurer sa maintenance au sol à Douala.

L’équipe avait aussi été chargée de nouer des contacts avec des ingénieurs aptes à remettre à neuf ce Boeing. Le ministre des Finances Essimi Menye finira par prendre en compte l’expertise de la compagnie Lufthansa qui oriente le Cameroun vers l’Irlande où se trouve actuellement cet appareil. Le séjour de quatre semaines du Dja en Irlande lui permettra de se refaire une parfaite santé. Et une fois de retour au bercail, il reviendra alors au Chef de l’état de décider de la nature de son utilisation. Mais déjà certains observateurs avertis voient en cette visite du Boeing 767-300 ER en Irlande, le démarrage imminent des activités de la Camairco, la compagnie qui devra remplacer la défunte Camair. Le retour au bercail du Dja sera sans doute un grand moment de joie et de soulagement partout au Cameroun.


À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut