Société › Société

Cameroun : le don de sang chute de 20% en 2020

La Covid-19 ralentit le don de sang au Cameroun. journalducameroun.com
Campagne du don de sang organisée par le Cnts au Cameroun.

Depuis 2019, le Cameroun connait une baisse drastique du don de sang et des donneurs volontaires due à la crise sanitaire liée au coronavirus.

 

De 22 à 40%, c’est le taux de régression du don de sang enregistré au Cameroun par le Centre national de transfusion sanguine (Cnts). La situation est inquiétante au regard de l’impact sur la collecte des poches de sang, comme l’a expliqué ce 1er février le directeur général du Cnts Dora Mbanya au poste national de la Crtv.

En effet, en 2021, 100 000 poches de sang sont disponibles sur le plan national pour un besoin évalué à 400 000 poches. Bien avant cette année-là, les chiffres issus de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) révèle déjà un écart entre la disponibilité de sang et la demande.

Sur la nécessité nationale de disposer d’au moins 400 000 poches de sangs, le Cameroun en a réuni 103 359, soit un taux de collecte estimé à 25,8% en 2019. Dans la ville de Yaoundé, les poches collectées ont diminué de 32 000 à 26 000 entre 2019 et 2021, explique Pr Dora Mbanya, reprise par lurgentiste.com.

Selon l’hématologue Mbanya, les raisons de cette chute sont liées aux effets de la présence du Covid-19 sur le territoire camerounais depuis mars 2020. En effet, la peur de l’exposition au virus réputé mortel a empêché les donneurs de se rendre dans les formations sanitaires pour faire le don de sang. En outre, le coronavirus a affecté les donneurs du Cnts si bien qu’ils n’ont pas pu se prêter à l’exercice pendant une période en particulier lors du confinement instauré par le gouvernement 17 mars 2020.

Pour renverser cette tendance, le Cnts procède à la sensibilisation. Il profite de la tenue de la Coupe d’Afrique des nations CanTotalEnergies Cameroun 2021. Le but est de tirer la sonnette d’alarme et passer le message d’incitation au don de sang. Ainsi, des personnes âgées de 18 à 60 ans remplissant les critères de poids et de santé peuvent offrir de leur sang et sauver des vies.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé