CultureCulture › Arts visuels

Cameroun: Le festi Guider 2012 est lancé

Visite des différents sites, échange avec les réseaux des clubs tourisme, soirées culturelles, voilà le menu de la 2e édition du festival culturel et touristique de Guider qui a débuté le 06 décembre

Guider, capitale du département du Mayo Louti, à quelques kilomètres de Garoua. Depuis 2009, la commune de Guider a inscrit le développement touristique et culturel de la localité au centre de ses priorités. Cette dynamique, fondamentale pour l’activité touristique et culturelle, s’est traduite par la création d’outils de développement tels que l’office du tourisme de Guider, une radio communautaire émettant à partir de Guider, la création d’un site web pour mieux vendre à l’extérieur l’image du département et l’organisation d’un festival culturel et touristique dénommé « Festi Guider ». Soutien à la création artistique, le festi Guider permet également de défendre l’identité culturelle des peuples du Mayo Louti et participe au rayonnement de la ville de Guider. Du 06 au 08 décembre 2012, pour sa deuxième édition, des milliers de festivaliers et amoureux de la culture vont se retrouver pour célébrer avec faste la culture et le tourisme. Le festival cette année a axé les réflexions autour du thème « Décentralisation et promotion du tourisme, enjeux et perspectives ».

Le village du festival installé à la place des fêtes de Guider est constitué d’une trentaine de stands qu’occupent des artisans, des agriculteurs et autres exposants et d’un podium mobile monté par une société brassicole pour accueillir les différents spectacles qui vont rythmer le festival. Les nombreux visiteurs qui se rendent au village du festi Guider peuvent apprécier la richesse de l’artisanat local en visitant le stand des femmes potières de Guider, le stand des tisserands de Mayo Oulo qui proposent des magnifiques boubous en coton tissés à la main, et bien d’autres curiosités qui font le charme de ce département sur le plan touristique. La cérémonie d’ouverture du festival a eu lieu le jeudi 06 décembre et elle était présidée par monsieur Bello Bouba Maïgari, ministre d’Etat, ministre du tourisme et des loisirs. Devant une pléiade d’invités et des populations venues des quatre coins du département du Mayo Louti, l’on a eu droit aux discours mais surtout à des animations culturelles notamment la très célèbre danse Guma de Guider qui était l’occasion pour le public d’apprécier cette danse rituelle exécutée par des femmes aux seins nues. Trois courses hippiques ont également agrémenté la cérémonie de la place des fêtes, transformée en hippodrome pour la circonstance.

Festi Guider, un lot d’opportunités et de retombés pour le Mayo Louti.
Le festival culturel et touristique de Guider est non seulement une mine d’opportunité pour les artisans qui pourront vendre les fruits de leur création, il constitue aussi un atout pour booster le secteur touristique et vendre le Mayo Louti comme destination par excellence alors que s’ouvre la saison touristique. Au chapitre des retombées, une convention a été signée entre l’office du tourisme de Guider et celui de Dschang. Une autre convention a également été signée entre la commune de Guider et la MIRAP pour l’organisation des marchés périodiques à Guider. Enfin, un projet baptisé « la route des lamidats » sera initié pour emboiter le pas aux chefs traditionnels de la région de l’Ouest Cameroun dans le cadre du projet « la route des chefferies ».

Danse des femmes aux seins nues, une des attraction du Festi Guider
Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé