Sport › Football

Cameroun : le fisc espagnol réclame près de 650 millions de FCFA à Samuel Eto’o

Samuel Eto'o lors de l'Assemblée générale élective de la Fecafoot du 11 décembre 2021

Le parquet espagnol inflige cette amande à l’ancien capitaine des  Lions indomptables pour  n’avoir pas payé ses droits à l’image lors de sa période au FC Barcelone.

D’après un rapport publié ce lundi et repris par plusieurs médias étrangers, l’ex-buteur du FC Barcelone (2004-2009) figure dans sur une liste des « débiteurs » auprès des finances publiques esplanades.

Samuel Eto’o serait donc débiteur d’un million d’euros au Trésor Public ibère. Précisément 981 598,19 euros…

« En novembre 2016, le parquet espagnol avait requis à l’encontre du Camerounais des peines représentant au total dix ans de prison et une amende de 18 millions d’euros, accusant le joueur de ne pas avoir payé 3,9 millions d’euros tirés de ses droits à l’image lors de sa période au FC Barcelone », explique le journal le Parisien.

Une scabreuse affaire d’il y a plus de 10 ans. Elle refait surface seulement maintenant qu’Eto’o vient d’être élu à la tête de la Fédération Camerounaise de Football. Au terme d’une  élection où il n’a pas bénéficié du soutien de la FIFA. La FIFA dont le président Gianni Infantino tarde encore à lui transmettre sa lettre officielle de félicitation.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé