› Economie

Le fisc frappe sur les cosmétiques, le tabac, les jeux importés et les bouquets TV

Le gouvernement camerounais a inscrit, dans la Loi de finances 2020 et dans l’optique de l’élargissement de l’assiette fiscale, des dispositifs draconiens à l’importation des produits cosmétiques, des tabacs, des jeux de divertissement, véhicules d’occasion et autres bouquets audiovisuels numériques.

Selon ce texte, que APA a pu consulter, un droit d’accises de 50% sera ainsi appliqué sur les produits cosmétiques contenant de l’hydroquinone, c’est-à-dire les matières décapantes pour la peau alors que les cigares, cigarettes et autres tabacs voient leur taux grimper à 30% à l’importation.

S’agissant des consoles et machines de jeux vidéo, articles pour jeux de société, y compris les jeux à moteur ou à mouvement, les billards, les tables spéciales pour jeux de casino et les jeux de quilles automatiques, leur taux de dédouanement est fixé 25% de leur valeur.

À une échelle en dessous, les motocycles d’une cylindrée supérieure à 250 cm3, les véhicules de tourisme d’une cylindrée supérieure à 2500 cm de 0 à 15 ans d’âge, les cheveux, perruques, laines, barbes, sourcils, cils, mèches et autres matières textiles préparés pour la fabrication de perruques ou d’articles similaires, sont désormais frappés d’un taux de 12,5% à l’import, contre 5% pour les sucreries sans cacao, les chocolats et autres préparations alimentaires à forte teneur de cacao.

Par ailleurs, les réclamations contentieuses et gracieuses, les demandes de sursis de paiement, de compensation, de remboursement ou de restitution d’impôts et taxes, d’incitations fiscales et d’abattement, de transactions fiscales et d’agréments ou d’autorisation d’exercer une profession sont, en 2020, assujetties à un droit de timbre spécifique d’un coût de 25.000 FCfa. Quant aux bouquets des programmes et contenus audiovisuels numériques, ils sont désormais soumis au taux moyen des droits d’accise de l’ordre de 12,5%.

Dans l’autres sens, les véhicules neufs de transport, destinés au ramassage urbain par taxi et autocar, acquis auprès des entrepôts de concessionnaires automobiles locaux agréés, bénéficient d’un taux réduit du tarif extérieur commun de 5%de leur valeur imposable.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé