› Economie

Cameroun : le fisc menace de saisir les biens de l’Enam

L'Ecole nationale d'administration et de magistrature
L’École nationale d’administration et de magistrature (Enam) a désormais moins d’une semaine pour s’acquitter de sa dette de 54 032 788 FCFA.

L’Enam ne paye ses impôts, à en croire une mise en demeure servie au Directeur général, Pierre Soumbou Angoula, le 9 septembre 2021 par madame  Pouga Mariette née Assiene, receveur des impôts.

Cette école  doit s’acquitter de 54 032 788 FCFA, réparti comme suit :

Principal: 48 370 213 FCFA
Pénalités:   5 562 574 FCFA
Frais de poursuites: 100 000FCFA
TOTAL:  54 032 788 FCFA 
Après des missions de recouvrement soldées par des échecs, le receveur des Impôts Pouga Mariette a donc saisi par correspondance le DG de l’Enam, cet ancien magistrat de 1er grade à la Chambre des Comptes de la Cour suprême, pour lui demander de procéder au règlement du montant des Impôts susvisés, majorés des frais de poursuites.
Elle précise que : « le présent commandement emporte obligation de paiement de la dette concernée, dans un délai de huit (08) jours, faute de quoi il sera procédé à la saisie de vos biens meubles».
La correspondance du 9 septembre dernier devrait faire perdre le sommeil aux dirigeants de cette prestigieuse institution qui revendique la formation de plusieurs hauts cadres de la République.
 
 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
Advertisement
error: Contenu protégé