› Société

Cameroun : le gouvernement assouplit les conditions de recrutement des handicapés à la fonction publique

 

C’est la substance d’un arrêté signé le 19 mai dernier par le Premier ministre.

Le 19 mai 2022, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute a fixé les modalités d’octroi de la dispense d’âge aux personnes handicapées lors des concours administratifs et des recrutements dans la Fonction publique.

Selon le texte, seulement « les personnes handicapées justifiant d’une formation professionnelle, scolaire ou universitaire, et titulaires d’une carte nationale d’invalidité » bénéficient de cette mesure.

« Nonobstant le bénéficie de la dispense d’âge, l’admission définitive au concours ou le recrutement ne sont prononcés qu’en cas de compatibilité du poste avec la nature de leur handicap. La compatibilité (…) est établie en référence à la monographie des métiers accessibles aux personnes handicapées par type de déficience, telle qu’arrêtée par décision du ministre chargé des Affaires sociales », lit-on dans le document.

Dans son arrêté, le chef du gouvernement précise que la personne handicapée admise à un concours administratif ou recrutée dans la Fonction publique sur la base d’une dispense d’âge bénéficie à nouveau de celle-ci lors de son intégration.

Mais celle-ci ne peut être accordée que « pour un plafond de cinq ans maximum, au-dessus de la limite d’âge prévue par l’acte d’ouverture du concours ou du recrutement ».

 « Le texte du Premier ministre est une avancée importante, car les personnes handicapées n’ont pas la même accessibilité à l’emploi que les personnes valides. L’État devrait également apporter des appuis aux personnes handicapées pour favoriser davantage leur insertion socioéconomique », affirme Bruno Fogha, président de l’Association des handicapés actifs du Cameroun (Ahac).


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé