› Eco et Business

Cameroun : le gouvernement convoite le ciment congolais

Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre Camerounais du commerce a adressé une correspondance aux sociétés de production de ciment le 10 mai 2022 à cet effet.

Au Cameroun, la production de ciment est assurée par le groupe nigérian Dangote, le Franco-suisse Cimencam, le Marocain Cimaf et le Turc Medcem. Selon les chiffres de Dangote, la taille du marché local est passée de 3,5 à près de 4 millions de tonnes entre 2020 et 2021, soit une hausse d’environ 14 %. Cette augmentation se justifie selon certains par l’accroissement des chantiers du gouvernement.

Ainsi, pour satisfaire la demande locale, Luc Magloire Mbarga Atangana suggère aux sociétés de production de ciment que le Cameroun s’approvisionne en ciment à partir de la République démocratique du Congo et de la République du Congo, deux pays où la « production est largement excédentaire » par rapport à leurs besoins respectifs.

Le ministre du Commerce justifie cette autorisation « à titre provisoire » par les difficultés « ponctuelles » auxquelles feraient face les producteurs locaux de ciment pour satisfaire la demande en forte expansion du marché national. Ces difficultés de mise à disposition seraient, selon le membre du gouvernement, « à l’origine des tensions que nous connaissons en ce moment ».


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé