Société › Faits divers

Cameroun: le journaliste Choves Loh victime d’une “tentative d’enlèvement” à Bamenda (associations)

Des associations de journalistes rapportent que la résidence du chef d’agence régionale de la Sopecam dans la région du Nord-Ouest a été visitée par trois hommes “lourdement armés” le 08 avril vers 05h30. Sa voiture emportée

 

La branche Nord-Ouest du Syndicat national des journalistes du Cameroun (SNJC) et l’Association camerounaise des journalistes d’expression anglaise (Cameroon Association of English Speaking Journalists, Camasej) rapportent, dans des communiqués publiés ce jour, que le journaliste Choves Loh a fait l’objet d’une “tentative d’enlèvement” à Bamenda le 08 avril en matinée.

Les deux associations indiquent que le chef d’agence régionale de la Sopecam – éditeur du quotidien gouvernemental “Cameroon Tribune” – dans le Nord-Ouest a reçu la visite de trois hommes “lourdement armés” vers 05h30 du matin à sa résidence. Ces derniers lui auraient alors demandé: “tu es journaliste n’est-ce pas ?” avant d’essayer de s’en prendre à lui pour au final emporter son véhicule familial.

La branche Nord-Ouest du SNJC souligne que pas moins de cinq journalistes professionnels ont été enlevés à Bamenda au cours des deux dernières années.

La région du Nord-Ouest est en proie, depuis le quatrième trimestre 2016, à un conflit opposant les forces de l’ordre à des groupes armés séparatistes.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
Advertisement
error: Contenu protégé